BFMTV

Coronavirus: la Chine annonce la fermeture de sections de la Grande Muraille

(Photo d'illustration)

(Photo d'illustration) - AFP

Les autorités chinoises ont décidé ce vendredi d'interdire l'accès à certaines portions de la Grande Muraille de Chine ainsi que l'accès menant à certains monuments de Pékin en raison de la circulation du coronavirus au sein de sa population.

Les autorités chinoises ont annoncé ce vendredi qu'elles interdisaient l'accès à certaines sections de la Grande Muraille ainsi que celui menant à certains monuments emblématiques à Pékin, dans le cadre de mesures pour contrôler la propagation du coronavirus qui a déjà tué 26 personnes. Les tombeaux des Ming et la forêt des pagodes seront fermés à partir de samedi, a précisé l'autorité chargée des sites. Le stade national de Pékin, dit "nid d'oiseau", construit pour les jeux Olympiques de Pékin en 2008, a été fermé vendredi afin de "prévenir et contrôler" la propagation de la maladie, apparue courant décembre autour d'un marché de fruits de mer de Wuhan dans le centre du pays.

Un bilan qui s'est alourdi 

La Commission nationale de la santé vient cependant de délivrer un nouveau bilan: 26 morts sur un total de 830 personnes contaminées. 177 cas sont par ailleurs jugés graves, selon la Commission, tandis que 34 patients "guéris" ont quitté l'hôpital. Plus d'un millier de cas suspects sont en cours d'examen. Face à la crise, le régime communiste a pris jeudi la décision inédite d'interdire tous les trains et avions au départ de Wuhan et de bloquer les autoroutes. Seuls quelques avions étaient toujours annoncés dans la journée à destination de la ville. Autocars et bateaux sur le Yangtsé, qui arrose Wuhan, ont reçu l'ordre de s'arrêter dans les deux sens.

40 millions de Chinois vivant à Wuhan ou dans sa province se trouvent confinés. 

R.V. avec AFP