BFMTV

Coronavirus au Brésil: plus de 40.000 morts et 800.000 cas confirmés

Projection sur un immeuble de Belo Horizonte.

Projection sur un immeuble de Belo Horizonte. - STR/AFP

Le bilan des morts du coronavirus dépasse les 40.000 au Brésil depuis ce jeudi, et le pays compte plus de 800.000 cas de contamination. Des chiffres qui pourraient même être en deçà de la réalité.

Le Brésil a franchi jeudi le seuil des 40.000 morts du coronavirus et des 800.000 cas confirmés, le jour où les centres commerciaux ont rouvert à Rio de Janeiro et Sao Paulo, en dépit de la forte progression de la pandémie. Le plus grand pays d'Amérique latine, peuplé de 212 millions d'habitants, a déploré 40.919 morts au total, avec 1.239 décès supplémentaires en 24 heures, d'après le dernier bilan du ministère de la Santé.

Des chiffres manipulés? 

Avec 802.828 cas confirmés (30.412 supplémentaires), le Brésil se situe au deuxième rang mondial en termes de contaminations, derrière les Etats-Unis. Et il devrait atteindre prochainement la même position pour les décès, en dépassant le Royaume-Uni (41.279). Mais la communauté scientifique estime que les chiffres brésiliens sont de toute façon très éloignés de la réalité.

A ce stade, le Brésil a enregistré 195 morts du Covid-19 par million de personnes, selon le ministère de la Santé, contre 342 pour les Etats-Unis et 565 pour l'Italie. L'Etat de Sao Paulo, le plus riche et le plus peuplé du pays, où le premier cas au Brésil est apparu le 26 février, a également franchi un seuil symbolique jeudi, dépassant les 10.000 morts (10.145), pour 162.520 cas confirmés. 

Le président d'extrême droite Jair Bolsonaro n'a cessé de minimiser l'ampleur de la pandémie, qualifiant le Covid-19 de "petite grippe". Il appelle régulièrement à la reprise des activités économiques, et a demandé aux patrons à mener une "guerre" contre les gouverneurs des Etats ayant pris des mesures de confinement.

R.V. avec AFP