BFMTV

Un député aimerait voir Trump interdit d'entrée aux Philippines

Donald Trump multiplie ses propositions radicales sur l'immigration

Donald Trump multiplie ses propositions radicales sur l'immigration - Scott Olson - AFP

Les propos de Donald Trump sur les "Etats terroristes" n'ont pas plu à un député philippin qui aimerait voir le candidat interdit de territoire.

Il avait qualifié les Philippines de "nation terroriste" et ses migrants de "chevaux de Troie" pour les Etats-Unis. Les mots de Donald Trump n'ont pas plu à un député philippin, qui a déposé un projet de loi visant à bannir le candidat républicain des Philippines. 

Des propos "dysfonctionnels" 

Lors d'un meeting à Portland, Donald Trump est revenu sur sa vision de l'immigration et de son contrôle. "Vous n'avez aucune idée de qui ils sont. Ils pourraient être le plus grand cheval de Troie de tout les temps", a déclaré le prétendant à la Maison blanche. Selon lui, les migrants en provenance de de l'Afghanistan, de Syrie, du Yémen ou encore des Philippines constitueraient une menace pour les Etats-Unis. 

Dans son texte, le député Joey Salceda réaffirme qu'il n'y a pas de "fondements ou de justification raisonnable pour qualifier tous les Philippins originaires d'un 'Etat terroriste'". 

Le député qualifie les propos de Trump de "négatifs, dysfonctionnels, nativistes". Il demande donc le vote de sa proposition, pour que le bureau de l'immigration "refuse de façon permanente", l'entrée de Donald Trump aux Philippines.

Les Philippins, 4e diaspora aux Etats-Unis

Les migrants philippins sont nombreux aux Etats-Unis. En 2014, ils représentaient 4,9% des immigrés légaux, derrière les Mexicains, les Indiens et les Chinois.

Le candidat républicain à la Maison blanche, actualise régulièrement ses propositions sur l'immigration. En juillet dernier, il envisageait un "contrôle renforcé" des Français, en provenance d'un pays selon lui "infecté par le terrorisme". 

M.L.