BFMTV

Fukushima : huit soldats de la Marine américaine portent plainte contre Tepco

BFMTV

Huit soldats de la Marine américaine ont porté plainte contre la compagnie japonaise Tepco, qu'ils accusent d'avoir menti sur les dangers liés aux radiations émanant de la centrale nucléaire de Fukushima après le terrible accident de mars 2011.

Ces Marines réclament des centaines de millions de dollars à la société, l'accusant d'avoir trompé leurs capitaines sur les niveaux de radiation à proximité de la centrale au moment où leur porte-avions, l'USS Ronald Reagan, participait à des opérations de secours après le séisme et le tsunami du 11 mars 2011.

Tepco et le gouvernement japonais "ont toujours assuré qu'il n'y avait pas de danger de contamination par les radiations pour l'USS Ronald Regan ou son équipage", souligne le texte de leur plainte déposée devant une cour fédérale de Californie.

Les autorités japonaises ont insisté pour dire qu'il n'y avait pas de "danger immédiat" tout en "mentant effrontément à propos de la fusion du réacteur" à la centrale de Fukushima, poursuivent les avocats des plaignants.

dossier :

Fukushima