BFMTV

Coronavirus: le Népal interdit d'accès les touristes sur l'Everest

Le mont Everest est privé de ses touristes et grimpeurs jusqu'à nouvel ordre pour limiter la propagation du coronavirus

Le mont Everest est privé de ses touristes et grimpeurs jusqu'à nouvel ordre pour limiter la propagation du coronavirus - Jewel Samad - AFP

Dans l'espoir d'empêcher la propagation de l'épidémie sur son territoire, Katmandou a suspendu les ascensions sur l'ensemble de ses montagnes.

L'Everest restera vierge ce printemps: après la Chine, le Népal a annoncé vendredi la fermeture de son accès au plus haut sommet de la Terre à cause du coronavirus, annulant la haute saison qui devait débuter le mois prochain.

Dans l'espoir d'empêcher la propagation de l'épidémie sur son territoire, Katmandou a suspendu les ascensions sur l'ensemble de ses montagnes et cesse de délivrer des visas de tourisme, a déclaré le ministre népalais de la Culture, du Tourisme et de l'Aviation civile, Yogesh Bhattarai.

"Le gouvernement a décidé de suspendre toutes les expéditions de printemps et d'annuler les permis d'ascension pour le moment. La décision peut être reconsidérée après analyse de la situation mondiale au cours du mois à venir", a-t-il indiqué. Le Népal n'a recensé qu'un cas confirmé de nouveau coronavirus à ce jour.

Cette décision, saluée avec résignation par les professionnels du secteur, porte un coup dur à l'économie locale, pour laquelle le tourisme himalayen est une source cruciale de devises.

DL, avec AFP