BFMTV

Chine: un père de famille tibétain s'immole par le feu

BFMTV

Un père de famille tibétain a tenté de s'immoler par le feu en Chine pour protester contre la politique répressive des autorités dans sa région, subissant de graves brûlures, ont annoncé jeudi Radio Free Asia et une ONG. Konchok Tseten, 30 ans et père de deux enfants, a accompli son geste désespéré mardi soir dans la préfecture d'Aba de la province du Sichuan, une région tibétaine située dans le sud-ouest de la Chine. Aba est aussi un bastion de résistance à la tutelle de Pékin.

Des habitants se sont ensuite affrontés avec les policiers qui tentaient d'emmener l'homme grièvement brûlé, a précisé RFA, radio financée par le gouvernement américain. Les autorités chinoises ont plus tard bloqué les moyens de communication dans la zone et "il n'a pas été possible d'obtenir de renseignements supplémentaires sur l'état de Tseten", a commenté Radio Free Asia.

International Campaign for Tibet (ICT), une organisation de défense des Tibétains basée à Londres, a de son côté indiqué que l'épouse et des proches du père de famille ont été placés en détention. Contactée par l'AFP, la police d'Aba a assuré n'avoir pas connaissance de ces faits. Plus de 120 Tibétains se sont immolés par le feu ou ont tenté de le faire depuis 2009, pour protester contre la répression de leur religion et de leur culture.

A. G. avec AFP