BFMTV

Présidentielle américaine: Trump va reprendre ses meetings de campagne d'ici deux semaines

Donald Trump le 30 mai 2020

Donald Trump le 30 mai 2020 - Saul MARTINEZ / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

"Les Américains sont prêts à repartir à l'action et le président Trump aussi", a indiqué son directeur de campagne Brad Parscale, cité par le média Politico.

Donald Trump repart en campagne. Le président américain envisage de reprendre d'ici deux semaines ses meetings, interrompus par le coronavirus, a rapporté le média Politico.

Si le principe est acquis, les lieux de ces rassemblements et les conditions sanitaires dans lesquelles ils seront organisés ces meetings restent toujours incertains, a précise son équipe de campagne. Comme l'est également la convention républicaine, qui doit formellement investir Donald Trump cet été, puisque le milliardaire cherche toujours un autre État que la Caroline du Nord pour l'organiser. 

Selon Politico, le président et son équipe sont convaincus que les immenses manifestations contre le racisme qui ont eu lieu ces derniers jours à travers les États-Unis après la mort de George Floyd rendront moins audibles les critiques de ces adversaires sur une reprise que certains jugent prématurée. 

Le coronavirus "largement surmonté" selon Trump

Donald Trump n'a jamais caché son impatience de retrouver les estrades de campagne. Commentant ce vendredi la baisse surprise du chômage en mai, Il a estimé que les États-Unis avaient "largement surmonté" la pandémie de Covid-19, surtout sur le plan économique, malgré les centaines de morts recensés au quotidien dans le pays.

"Les Américains sont prêts à repartir à l'action et le président Trump aussi", a indiqué son directeur de campagne Brad Parscale, cité par Politico. "Le grand retour de l'Amérique est une réalité et les meetings vont être fantastiques."

Le directeur de campagne a conclu par une référence moqueuse à Joe Biden, adversaire démocrate de Donald Trump pour l'élection présidentielle du 3 novembre: "Vous verrez de nouveau des foules et un enthousiasme auxquels Sleepy Joe ne peut que rêver."

R.B., avec AFP