BFMTV

Le répondeur de la Maison Blanche accuse les démocrates d'être responsables du "shutdown"

La Maison Blanche à Washington, le 20 janvier 2018

La Maison Blanche à Washington, le 20 janvier 2018 - ANDREW CABALLERO-REYNOLDS / AFP

Aux Etats-Unis, la Maison Blanche a actualisé son répondeur depuis le "shutdown". La voix féminine enregistrée explique que la situation est causée par les démocrates.

Donald Trump a trouvé les coupables idéaux à la situation dans laquelle est plongé son pays: les démocrates. C'est en tout cas ce qu'affirme le répondeur de la Maison Blanche ce lundi. Alors que l'administration fédérale est partiellement fermée depuis le 20 janvier, en raison d'une faute de compromis budgétaire, il est impossible de joindre le siège du président par téléphone.

"Les démocrates retiennent des fonds en otage"

Comme le rapporte Gregory Philipps, correspondant aux Etats-Unis pour France Bleu, dans une vidéo postée sur son compte Twitter, ceux qui composent le numéro de la résidence présidentielle tombent sur un message pour le moins connoté politiquement:

"Malheureusement, nous ne pouvons pas répondre à votre appel aujourd'hui, car les démocrates du Congrès retiennent des fonds gouvernementaux en otage, dont les fonds pour nos troupes et d'autres priorités de sécurité nationale, à cause d'un débat sur l'immigration qui n'a pas de lien", annonce une voix féminine en anglais. "En raison de cette obstruction, le gouvernement est en 'shutdown'."

Le message renvoie ensuite les correspondants vers le formulaire de contact du site de la Maison Blanche s'ils souhaitent malgré tout communiquer.

"Propagande politique"

Ce changement de répondeur n'a pas tardé à faire réagir outre-Atlantique. Sur Twitter, les internautes ont dénoncé une messagerie vocale "affreuse" qui s'apparente à une "propagande politique".

"La boîte vocale de la Maison Blanche est horrible, écœurante, embarrassante et pas du tout professionnelle. Mais est-ce que cela surprend quelqu'un?"

"Au lieu d'une déclaration brève, impartiale et factuelle à propos du 'shutdown' du gouvernement, le message du répondeur de la Maison Blanche est en fait de la propagande politique. C'est immoral et contraire à l'éthique."

Céline Penicaud