BFMTV

L'ancien directeur du FBI juge Donald Trump "moralement inapte" à présider les Etats-Unis

Interrogé sur la chaîne ABC, James Comey a estimé dimanche que le président des Etats-Unis "ment[ait] en permanence sur les choses importantes comme sur les petites choses", et qu'il "insist[ait] pour que le peuple américain les croie".

"Il est moralement inapte à être président". Dans une interview donnée dimanche à la chaîne de télévision ABC, l'ancien directeur du FBI James Comey s'est attaqué à Donald Trump, qui l'avait brutalement limogé en mai 2017. 

"Il salit tous ceux qui sont autour de lui"

Tout au long de son entretien sur ABC, James Comey a dressé un portrait très sombre du président américain, le qualifiant de menteur qui "salit tous ceux qui sont autour de lui".

"Je ne crois pas à ces histoires selon lesquelles il serait mentalement déficient ou dans les premiers stades de la démence", a assuré James Comey. "Je ne crois pas qu'il soit médicalement inapte. Je crois qu'il est moralement inapte à être président".
"Notre président doit incarner le respect et adhérer aux valeurs qui sont au cœur de notre pays. La plus importante étant la vérité. Ce président n'est pas capable de le faire", a-t-il estimé. "Le problème avec ce président, c'est qu'il salit tous ceux qui sont autour de lui", a-t-il encore asséné. "Et la question est (...) quel niveau de salissure vous rend finalement inapte à réaliser votre objectif de protéger le pays et de le servir".

Donald Trump "ment en permanence"

Selon lui, "une personne qui parle des femmes et qui les traite comme des morceaux de viande, qui ment en permanence sur les choses importantes comme sur les petites choses et insiste pour que le peuple américain les croie, cette personne n'est pas apte à être président des Etats-Unis, pour des raisons morales".

L'interview diffusée par ABC intervient avant la publication mardi des mémoires de l'ex-premier flic des Etats-Unis, un ouvrage de 300 pages intitulé A Higher Loyalty: Truth, Lies, and Leadership (Mensonges et vérités pour l'édition française), qui présente Donald Trump comme un boss mafieux, un être malhonnête et égocentrique.

Déchaînement de Trump sur Twitter

De son côté, Donald Trump s'est à nouveau déchaîné sur Twitter contre l'ancien directeur du FBI, juste avant la diffusion de l'émission. Il a notamment qualifié James Comey de "raclure".

"On se souviendra de James Comey le fuyant, un homme qui finit toujours mal et qui est détraqué (il n'est pas intelligent!), comme du PIRE directeur de FBI de l'histoire, et de loin!", a-t-il notamment écrit.

C. P. avec AFP