BFMTV

Quand Nancy Pelosi appelle Donald Trump pour évoquer les femmes, il lui passe sa fille

Donald Trump et sa fille Ivanka, le 26 octobre.

Donald Trump et sa fille Ivanka, le 26 octobre. - Mandel Ngan - AFP

Peu après son élection, Donald Trump a évité une discussion sur la cause des femmes, que tentait d'obtenir la chef de file des démocrates à la Chambre des Représentants, Nancy Pelosi.

Il a préféré passer le téléphone... à sa fille. Alors que la chef de file des démocrates à la Chambre des Représentants, Nancy Pelosi, l'appelait pour évoquer avec lui différents sujets, peu de temps après l'élection, le président américain élu Donald Trump a transmis le combiné à sa fille Ivanka dès que son interlocutrice a commencé à évoquer la cause des femmes, selon une information du New York Times glissée dans un long article consacré à Ivanka Trump. Un geste qui laisse imaginer le peu de considération que le milliardaire prête à ces questions.

Spécialiste des propos sexistes

Au cours de la campagne, Donald Trump s'est souvent retrouvé sous le feu des critiques pour ses propos sexistes et misogynes. "Personne n'a plus de respect pour les femmes que moi", s'était-il défendu en octobre, lors d'un débat présidentiel qui avait suivi la révélation de propos sexistes et obscènes qu'il avait tenus en 2005. 

"Quand on est une star, elles nous laissent faire. On fait tout ce qu'on veut", y compris les "attraper" par le sexe, disait Donald Trump, employant des termes beaucoup plus crus, dans cet extrait vidéo enregistré à son insu, révélé par le Washington Post début octobre.

A.S.