BFMTV

Guantanamo: grève de la faim de près de la moitié des prisonniers

Un des miradors de la prison de Guantanamo le 19 janvier 2012.

Un des miradors de la prison de Guantanamo le 19 janvier 2012. - -

77 des 166 prisonniers de Guantanamo refusent de s'alimenter depuis plusieurs jours et leur nombre est en augmentation.

Un vent de protestation souffle sur parmi les détenus de la prison la plus connue du monde et le mouvement semble s'amplifier. Quelque 77 des 166 prisonniers de Guantanamo étaient samedi en grève de la faim, soit 25 de plus que mercredi, a annoncé un porte-parole de la prison militaire.

Parmi les grévistes, 17 étaient nourris de force, par des tubes reliés à l'oesophage, selon le lieutenant-colonel Samuel House. Parmi ces 17 détenus, cinq étaient hospitalisés mais "aucun d'entre eux n'est en danger à ce stade".

Un mouvement qui a débuté le 6 février

Selon les avocats, une centaine des détenus les plus conciliants participent au mouvement, déclenché le 6 février quand des corans avaient été examinés d'une manière que les prisonniers ont perçue comme une profanation religieuse.

Mais selon leurs défenseurs, c'est leur détention illimitée depuis 11 ans, sans inculpation ni procès, que dénoncent la plupart des protestataires.

A LIRE AUSSI:

>> Guantanamo: les talibans promettent de se venger en Afghanistan
>> L'ONU exhorte les Etats-Unis à fermer la prison de Guantanamo