BFMTV

Etats-Unis : baisse inédite de l'obésité infantile

Des programmes visant à promouvoir une alimentation plus saine ont été mis en place dans des écoles américaines.

Des programmes visant à promouvoir une alimentation plus saine ont été mis en place dans des écoles américaines. - -

Pour la première fois depuis trente ans, le taux d'obésité chez les enfants aux Etats-Unis est en recul, selon une étude américaine.

Une lueur d'espoir dans la lutte contre l'obésité aux Etats-Unis. Selon une étude des Centres américains pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC), le nombre d'enfants en surpoids serait en baisse dans le pays, ce qui constitue une première, après trente ans. En effet, le taux d'obésité infantile avait plus que triplé au cours des trois dernières décennies, notamment dans les classes sociales les moins élevés.

Les mensurations de 27,5 millions d'enfants passées au crible

Pour leurs travaux, les chercheurs se sont basés sur les données d'un système de surveillance de la nutrition pédiatrique, qui couvre près de la moitié des enfants éligibles pour des programmes fédéraux de bons alimentaires.
Ils ont ainsi pu avoir accès à la taille et au poids de quelque 27,5 millions d'enfants âgés de 2 à 4 ans, dans trente Etats du pays, issus de foyers à bas revenus.

Les chiffres montrent que le taux d'obésité est passé de 13,05% des enfants en 1998 à 15,36% en 2004, avant de redescendre à 14,94% en 2010.

Les taux d'obésité extrême sont quant à eux passés de 1,75% des enfants en 1998 à 2,22% en 2004 avant de tomber à 2,07% en 2010, révèle l'étude.

Plus d'un tiers des petits Américains étaient en surpoids en 2008, selon les CDC.

Premiers signes d'un déclin de l'obésité infantile

"A notre connaissance, il s'agit de la première étude nationale montrant que la prévalence de l'obésité et de l'obésité extrême chez les jeunes enfants américains a commencé à décliner", écrit Liping Pan, principal auteur de ces travaux publiés dans le Journal de l'Association médicale américaine.

"Les résultats de cette étude témoignent de progrès modestes récents dans la prévention de l'obésité parmi les jeunes enfants. Ils peuvent avoir des conséquences importantes en raison des risques sur la santé tout au long de la vie de l'obésité durant la jeune enfance", poursuit-il.

L'obésité infantile est généralement suivie d'une obésité adulte, entraînant de nombreuses complications cardio-vasculaires et respiratoires.

Campagnes de sensibilisation

Ces progrès pourraient notamment être attribués aux nombreuses campagnes de sensibilisation contre l'obésité chez les jeunes enfants menées localement aux Etats-Unis, en milieu scolaire mais aussi dans les quartiers défavorisés.

Ces programmes visent à faciliter l'accès à une alimentation plus saine, à promouvoir une activité physique régulière et à informer régulièrement la population sur les risques du surpoids chez l'enfant.