BFMTV

Covid-19: New York va imposer la vaccination ou un test hebdomadaire à tous les employés de la ville

Tous les employés de la ville de New York (soignants, professeurs, policiers...) devront être obligatoirement vaccinés ou réaliser un test hebdomadaire, à partir du 13 septembre.

"Nous sommes mobilisés pour battre le variant Delta". À partir du 13 septembre, tous les employés de New York devront être obligatoirement vaccinés ou réaliser un test hebdomadaire, a annoncé Bill de Blasio, le maire de la ville, ce lundi lors d'une conférence de presse.

"C'est ce que nous devons faire pour remettre New York sur pied, pour que nos habitants soient en sécurité, pour que nos familles traversent cette crise sanitaire. En septembre, tout va rentrer dans l'ordre: beaucoup d'entreprises vont faire revenir leurs employés en présentiel, les écoles vont rouvrir, les gens vont revenir de leurs vacances d'été. C'est au mois de septembre que tout va se passer", a expliqué l'élu.

Un calendrier progressif

Cette mesure concerne "tous les employés de New York", a martelé Bill de Blasio, à savoir "toutes les personnes qui travaillent dans nos écoles, dans la police, tous les agents de la ville... Tous ceux qui sont dans des bureaux et en première ligne".

Le 2 août, tous les soignants devront être vaccinés ou seront obligés de faire un test hebdomadaire. Le 16 août, ce sera au tour des 45.000 employés du conseil municipal, habitant dans des habitats collectifs ou résidentiels, d'être concernés par la mesure. Le 13 septembre, premier jour de la rentrée des classes, elle s'appliquera à tous les fonctionnaires de la ville.

En France, un projet de loi, adopté dimanche soir au Sénat et à l'Assemblée nationale, prévoit l'obligation vaccinale pour les soignants, sapeurs-pompiers ou professionnels auprès des personnes âgées.

59% des New-Yorkais vaccinés

À New York, 59% des habitants de tous âges ont reçu au moins une dose de vaccin contre le Covid-19, mais le rythme de la vaccination ralentit. Au niveau national, seulement 57% de tous les Américains ont reçu au moins une dose, et 49% sont totalement vaccinés.

Les vaccins demeurent extrêmement efficaces pour éviter une hospitalisation et prévenir les décès, et les infections parmi les personnes immunisées restent rares. Le variant Delta représente plus de 89% des contaminations aux États-Unis.

Lundi, 57 groupes représentant des millions de médecins, infirmiers, pharmaciens, et autres professionnels de la santé ont appelé à rendre obligatoire la vaccination pour les travailleurs sanitaires.

Clément Boutin avec AFP