BFMTV

États-Unis: une fan de baseball meurt après avoir été percutée par une balle en plein match

Elle avait été atteinte par une balle de baseball en 2018 (Photo d'illustration)

Elle avait été atteinte par une balle de baseball en 2018 (Photo d'illustration) - AFP

La victime, âgée de 79 ans, avait été touchée par une balle sortie du terrain en août 2018, alors qu'elle célébrait ses 59 ans de mariage avec son époux.

Une femme est morte après avoir été frappée à la tête par une balle de baseball lors d'un match des Los Angeles Dodgers en 2018, ce qui constitue le premier décès de cette façon en Ligue majeure de baseball (MLB) en cinquante ans, a rapporté mardi la chaîne sportive ESPN.

La mort de Linda Goldbloom à 79 ans le 29 août 2018, habitante de Los Angeles, n'avait pas été rapporté jusqu'à la diffusion de l'émission "Outside the lines" lundi soir.

Une hémorragie intracrânienne 

Selon ESPN, qui se réfère aux conclusions du médecin légiste, elle a été atteinte par une balle de baseball sortie du terrain lors d'un match le 25 août entre les Dodgers et les San Diego Padres. Elle a succombé quatre jours plus tard dans ce que le médecin légiste a qualifié d'"hémorragie intracrânienne aiguë due à un traumatisme contondant à la suite d'un choc".

L'équipe de Los Angeles, qui n'avait pas commenté publiquement à l'époque, a réagi auprès d'ESPN dans un communiqué: "Nous sommes profondément attristés par cet accident tragique et le décès de Mme Goldbloom", précisant que "cette affaire a été réglée entre les Dodgers et la famille Goldbloom".

Selon la chaîne sportive, Linda Goldboom assistait notamment à ce match avec son époux Erwin pour célébrer leurs 59 ans de mariage.

Des spectateurs de matches de baseball sont souvent blessés par des balles qui sortent des limites du terrain mais les décès sont rares. Le dernier remontait à 1970, également au Dodger Stadium, et concernait un adolescent de 14 ans.

Les équipes de la MLB ont installé des filets de protection de plus en plus grand pour éviter que des balles perdues n'atteignent le public. Les spectateurs sont mis en garde de ce danger et invités à rester attentifs à tout moment.

Jeanne Bulant avec AFP