BFMTV

États-Unis: R. Kelly, accusé d'abus sexuels, a payé sa caution et sera libéré "dans l'heure"

R. Kelly à New York en 2015 - AFP

R. Kelly à New York en 2015 - AFP - -

"Il sera dehors dans l'heure", a déclaré la porte-parole de la police locale ce lundi soir.

Le chanteur américain R. Kelly, accusé d'abus sexuels sur quatre femmes, dont trois mineures, a payé sa caution et devait être libéré lundi après avoir plaidé non coupable devant un tribunal de Chicago (nord), a indiqué la police locale.

"Il sera dehors dans l'heure", a déclaré la porte-parole du shérif du comté de Cook, qui englobe Chicago, Sophia Ansari. Steve Greenberg, l'avocat de l'artiste qui avait été placé en détention vendredi, a confirmé que la procédure de remise en liberté de son client était engagée.

R. Kelly, que plusieurs femmes accusent d'abus sexuels, de pédophilie et même d'esclavage sexuel, est dans le viseur de la justice américaine, après la diffusion d'un documentaire, Surviving R. Kelly, qui regroupe des témoignages de ses victimes présumées.

Dans la journée, le chanteur américain a plaidé non coupable des 10 chefs d'accusation retenus contre lui, et affirme n'avoir eu que des relations sexuelles consenties.

Jeanne Bulant avec AFP