BFMTV

Etats-Unis : privés de pauses, des employés agricoles forcés de porter des couches

Des poules élevées en batterie, en octobre 2005 près de Skopje, en Macédoine (photo d'illustration).

Des poules élevées en batterie, en octobre 2005 près de Skopje, en Macédoine (photo d'illustration). - Robert Atanasovski - AFP

Selon l’ONG Oxfam, la grande majorité des ouvriers du secteur volailler américain ne bénéficieraient pas de  pauses pour aller aux toilettes.

Dans une étude publiée mardi, l’ONG britannique Oxfam dénonce les conditions de travail des ouvriers américains du secteur volailler. La majorité d’entre eux seraient privés de pauses-toilettes adéquates, et seraient ainsi contraints de s’adapter. Parmi les 250.000 ouvriers de ce secteur, beaucoup porteraient donc des couches sur leur lieu de travail, et limiteraient leur consommation de liquides et d’aliments au cours de la journée, risquant “de graves problèmes de santé”, souligne l’étude.

Oxfam appuie notamment ses déclarations sur deux enquêtes menée par l'association anti-discriminations Southern Poverty Law Center auprès d’ouvriers, effectuées en Alabama et dans le Minnesota. D’après celle-ci, 80% des ouvriers de l’Alabama disent ne pas avoir le droit d'aller aux toilettes quand ils en ont besoin", tandis que dans le Minnesota, “86% des ouvriers disent avoir moins de deux pauses-pipi par semaine".

Des chefs de ligne sous pression

“Les chefs de ligne refusent aux ouvriers ces pauses "parce qu'ils sont sous pression pour maintenir la vitesse de production", explique Oxfam. Parmi les employés de ce secteur, les rares à déclarer pouvoir prendre une pause quand ils le souhaitent pour aller aux toilettes travaillent dans des usines syndiquées. Or les deux tiers ne le sont pas.

Tyson Food, l'un des plus gros groupes volaillers au monde, a répondu dans un communiqué "ne pas tolérer le refus des demandes d'aller aux toilettes" dans ses usines et a fait part de son “inquiétude” devant ces accusations anonymes. “Nous vérifions que nos règlementations sur les toilettes sont appliquées", ajoute le groupe.

C.V. avec AFP