BFMTV

Etats-Unis: plusieurs morts et blessés dans une fusillade dans le Maryland

(photo d'illustration)

(photo d'illustration) - Frederic J. Brown - AFP

Une femme a ouvert le feu et tué trois personnes de son entreprise du Maryland aux Etats-Unis avant de se suicider. Ses motivations sont pour l'heure inconnues.

Trois personnes ont été tuées et trois autres blessées jeudi lors d'une nouvelle fusillade aux Etats-Unis, dans une zone industrielle de l'Etat du Maryland, à une centaine de kilomètres de Washington, commise par une jeune femme qui s'est suicidée et dont les motivations restaient inconnues.

Quatre morts

La police fait état ce jeudi soir de quatre personnes mortes, dont l'auteure présumée. Une jeune femme de 26 ans, qui travaillait dans un entrepôt d'une enseigne de produits pharmaceutiques dans la ville d'Aberdeen, a pour une raison encore indéterminée ouvert le feu sur ses collègues peu après 9 heures (13 heures GMT) avant de retourner l'arme contre elle, a précisé le shérif lors d'un point de presse.

"Nous pouvons confirmer plusieurs blessés et plusieurs morts" dans un entrepôt dans le comté d'Harford, a dit le shérif Jeffrey Gahler lors d'une conférence de presse. "Sur la base de ce que nous savons, il s'agissait d'un suspect seul. Le suspect est en détention et dans un état critique à l'hôpital", a-t-il ajouté sans autres détails.

Les fusillades, qui endeuillent régulièrement l'Amérique, sont très rarement perpétrées par des femmes. Moins de 5% des tireurs sont des femmes selon une étude du FBI qui portait sur 160 évènements de ce type entre 2000 et 2013.

Coups de feu dans un entrepôt

L'alerte a été donnée peu après 9 heures (13h GMT) après que des coups de feu ont été entendus dans l'entrepôt d'un centre de distribution de Rite Aid, une enseigne de produits pharmaceutiques.

Selon la police, il semble qu'une seule arme ait été utilisée par la suspecte, et le shérif Gahler a indiqué qu'aucun des policiers n'avait fait feu.

Les forces de police sont rapidement intervenues, appuyées par des agents de la police fédérale et de l'agence fédérale qui régule les armes et les explosifs, selon les autorités. Le gouverneur du Maryland, Larry Hogan, a évoqué "une fusillade horrible" sur son compte Twitter.

A.S. avec AFP