BFMTV

Etats-Unis: les sénateurs réduits à l'eau, au lait et aux bonbons pendant le procès en destitution de Trump

Le leader de la majorité républicaine, Mitch McConnell, quitte le Sénat après le troisième jour du procès en destitution de Donald Trump, le 23 janvier 2020

Le leader de la majorité républicaine, Mitch McConnell, quitte le Sénat après le troisième jour du procès en destitution de Donald Trump, le 23 janvier 2020 - Samuel Corum / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Des règles strictes encadrent le procès en destitution de Donald Trump. Lors des audiences particulièrement longues du procès, seuls l'eau, le lait et les bonbons sont autorisés pour les sénateurs.

Le quatrième jour du procès en destitution de Donald Trump s'ouvre ce vendredi, sous le coup des strices règles concernant les boissons et la nourriture qui s'appliquent dans l'enceinte du Sénat à Washington, aux Etats-Unis.

En effet, seuls le lait et l'eau sont autorisés pour se désaltérer et aucun type de nourriture n'est autorisé, malgré le "candy desk", une réserve de bonbons traditionnellement conservée dans le tiroir d'un sénateur, selon le site d'informations américain Today. Pas de café ni de jus de fruits pour supporter les longues audiences de ce procès très suivi, où ni photographies ni vidéos ne sont autorisées. Une mesure appliquée de longue date au Sénat.

"Nous n'avons vu aucun verre de lait dans l'enceinte du Sénat, mais de toute façon c'est la seule boisson autorisée à part l'eau" explique Kasie Hunt, correspondante politique pour NBC News, à Today. "C'est une bizarrerie des règles du Sénat" a-t-elle rajouté.

La tradition du "bureau des bonbons" conservée

Mais si les sénateurs ont besoin d'une petite dose de sucre pour ne pas s'endormir, une autre tradition peut leur venir en aide. Depuis 1965, le sénateur George Murphy, républicain de Californie, gardait une réserve de bonbons dans son bureau pour sa consommation personnelle. Pat Toomey, de Pennsylvanie, a tenu à maintenir cette tradition quand il a récupéré ce bureau, en 2015.

"Pat Toomey, de Pennsylvanie, stocke des bonbons là-dedans, pour que les gens puissent manger s'ils sont vraiment trop fatigués" explique Kasie Hunt à Today.

Le fameux tiroir est rempli de "Rolo caramels, Milky Ways, 3 Musketeers bars, Palmer Peanut Butter Cups, Goldenberg's peanut Chews and Hershey"s bars with almonds", selon le porte-parole de Pat Toomey cité par The Morning Call et rapporté par Today. Des douceurs produites notamment par plusieurs entreprises basées en Pennsylvanie, l'Etat de Toomey.

Des règles strictes pour le procès en destitution de Trump

Mitch McConnell, le chef de la majorité républicaine au Sénat, est le maître des règles qui encadrent le procès en destitution. Avec Chuck Schumer, son collègue démocrate au même poste, ils ont énoncé dans une lettre aux sénateurs du 15 janvier les règles qui régissent le procès de Donald Trump, comme le rapporte Business Insider.

Entre autres, des règles assez strictes concernant leur comportement. Les téléphones portables et les tablettes sont interdits d'utilisation - et ne peuvent être introduits dans le Sénat -, et le silence doit être maintenu, sans bavardage, durant tout le procès en destitution. Ils ne sont pas autorisés à se lever et doivent rester à leurs sièges.

Julia Galan