BFMTV

États-Unis: la police arrête un patient noir avec sa perfusion, pensant qu'il vole du matériel médical 

Une perfusion (photo d'illustration).

Une perfusion (photo d'illustration). - Flickr - CC Commons - Steve Schroeder

Le jeune homme était en train de se promener près de l'hôpital de Chicago où il était interné, aux États-Unis, lorsqu'il a été arrêté par la police. Les policiers le soupçonnaient d'être en train de dérober du matériel médical.

Aux États-Unis, un patient afro-américain a été arrêté par la police, le 9 juin dernier, soupçonné de voler du matériel médical alors qu'il était en train de faire quelques pas avec sa perfusion, devant l'hôpital de l'Illinois dans lequel il séjournait, rapporte la chaîne américaine CNN.

Shaquille Dukes, 24 ans, était en réalité sous traitement pour une pneumonie à l'hôpital Memorial du Freeport Health Network, près de Chicago, depuis deux jours, lorsqu'il a été arrêté à la suite d'un appel des agents de la sécurité de l'hôpital, les avertissant qu'un homme était en train de dérober du matériel médical.

"J'étais livide, j'étais en colère"

Ce dimanche-là, le jeune homme qui se sentait "en forme" au deuxième jour de son hospitalisation, avait simplement demandé aux médecins de pouvoir sortir prendre l'air. Toujours habillé de sa blouse d'hôpital et muni de sa perfusion de stéroïdes et d'antibiotiques, Shaquille Dukes déambulait donc à proximité de l'établissement médical avec son frère quand ils ont été interpellés par un agent de sécurité de l'hôpital.

Alors qu'il s'approchait d'une voiture, l'agent lui a demandé s'il essayait de "quitter l'hôpital pour vendre le matériel de perfusion intraveineuse sur eBay". "J'étais livide, j'étais en colère", raconte-t-il dans une publication Facebook.

Shaquille Dukes raconte avoir expliqué aux policiers qu'il était un patient de l'hôpital, mais selon lui, ces derniers n'ont rien voulu entendre. Alors que le ton montait entre la sécurité et les trois hommes, l'un d'eux a décidé de filmer l'altercation et l'un des gardes a demandé des renforts de police.

Crise d'asthme dans la voiture de police

Le jeune homme a raconté à CNN qu'à leur arrivée, les agents l'ont débarrassé de sa perfusion et de son inhalateur, avant de les arrêter, lui et son frère. De son côté, la police a fait savoir dans une déclaration que l'intraveineuse avait été enlevée par le personnel médical. Par ailleurs, Shaquille Dukes raconte avoir eu une crise d'asthme dans le véhicule de police.

La police de Freeport a confirmé à CNN dimanche que la victime avait déposé plainte en raison "d'une conduite injuste et partiale de la part des agents ayant répondu à l'enquête". Un enquêteur de police externe a été nommé afin de "rassembler les faits, d'interroger toutes les parties impliquées et de déterminer si oui ou non les agents de police ont agi dans le respect des consignes".

Jeanne Bulant