BFMTV

Donald Trump en difficulté face à Hillary Clinton dans les sondages

Donald Trump est en difficulté face à Hillary Clinton dans les sondages

Donald Trump est en difficulté face à Hillary Clinton dans les sondages - Spencer Platt - Getty Images North America - AFP

Un nouveau sondage donne Hillary Clinton en tête à l'élection présidentielle américaine avec un écart d'une ampleur inédite. Dix points la séparent de son rival républicain Donald Trump, qui suscite le malaise parmi les électeurs.

Plus de dix points séparent le candidat républicain à la Maison blanche de sa rivale démocrate. Selon un sondage réalisé par le Washington Post et la chaîne ABC, Hillary Clinton creuse l'écart face à Donald Trump et obtiendrait 51% des intentions de votes, contre 39% pour l'homme d'affaires. 

C'est la plus forte avance pour l'ancienne secrétaire d'Etat depuis l'automne. En mai dernier, l'écart entre les deux candidats était seulement de deux points en faveur d'Hillary Clinton.

Malaise autour de Trump

Un autre sondage de NBC/Wall Street Journal également publié dimanche montre une avance plus réduite pour Hillary Clinton (46% à 41%) mais qui représente toutefois un accroissement par rapport à l'écart de deux points en sa faveur enregistré en mai.

Le candidat républicain a estimé, sur Twitter, qu'il s'agissait d'un sondage "malhonnête" et assure que "les autres sondages sont bons!".

La chute de Donald Trump dans le sondage Washington Post-ABC traduit le malaise grandissant parmi les républicains suscité par sa rhétorique incendiaire et ses positions en politique étrangère.

Selon ce sondage, environ deux Américains sur trois pensent que Donald Trump, 70 ans, n'est pas qualifié pour conduire le pays et sont mal à l'aise à l'idée qu'il puisse devenir président. Ces derniers estiment que ses déclarations sur les femmes, les minorités et les musulmans montrent qu'il a "des préjugés". Un avis que partage Hillary Clinton. La candidate démocrate estimait que son rival "n'est pas quelqu'un qui devrait détenir les codes nucléaires". 

Les sondages Post-ABC et NBC/WSJ ont été effectués auprès d'un échantillon de quelque 1.000 électeurs inscrits, respectivement entre les 20-23 juin et les 19-23 juin. La marge d'erreur est de plus ou moins 3,5% et 3,1% respectivement.​

M.L. avec AFP