BFMTV

Attentats de Boston: Djokhar Tsarnaev formellement condamné à mort

Djokhar Tsarnaev a été reconnu coupable des attentats du 15 avrils 2013 à Boston.

Djokhar Tsarnaev a été reconnu coupable des attentats du 15 avrils 2013 à Boston. - AFP - montage BFMTV

La justice américaine a formellement condamné à mort Djokhar Tsarnaev mercredi pour avoir perpétré les deux attentats meurtriers de Boston en avril 2013. Pour la première fois, le terroriste s'est excusé auprès de ses victimes.

L'auteur des attentats de Boston, Djokhar Tsarnaev, 21 ans, a été formellement condamné à mort mercredi par un juge fédéral, peu après s'être pour la première fois excusé publiquement.

"Je vous condamne à mort par exécution", a déclaré le juge George O'Toole au tribunal fédéral de Boston, dans le nord-est des Etats-Unis, suivant la décision à laquelle était parvenue un jury populaire le 15 mai, pour les attentats du 15 avril 2013 qui avaient fait trois morts et 264 blessés.

"Je suis désolé pour les vies que j'ai prises"

Lors de l'audience, Djokhar Tsarnaev a déclaré d'une voix calme: "Je voudrais présenter mes excuses aux victimes, aux survivants". "Je suis désolé pour les vies que j'ai prises, pour les souffrances que j'ai créées, pour les dégâts que j'ai commis", a ajouté le jeune musulman d'origine tchétchène, ajoutant qu'il espérait la miséricorde d'Allah pour lui, son frère et sa famille. C'était la première fois que Djokhar Tsarnaev s'exprimait publiquement depuis les attentats du 15 avril 2013, qui avaient fait trois morts et 264 blessés, dont 17 ont été amputés. Debout dans la salle d'audience du tribunal fédéral de Boston, il a aussi salué "la force, la patience et la dignité" de victimes dont, a-t-il dit, il avait appris à connaître le nom durant son procès. "Je suis musulman, ma religion est l'islam. Je prie pour qu'Allah ait pitié des décédés dans ces attentats", a-t-il aussi ajouté.

"Des choix ignobles"

"La vie est dure. Mais les choix que tu as faits étaient ignobles. Ce que tu as fait à ma fille était répugnant", a lancé Patricia Campbell la mère d'une jeune femme tuée dans les attentats, Krystle Campbell, 29 ans, s'adressant directement à l'accusé.

Les attentats du marathon de Boston, commis par Djokhar Tsarnaev et son frère aîné Tamerlan, depuis décédé, étaient les plus importants dans un espace public depuis le 11-Septembre aux Etats-Unis.

Deux bombes artisanales avaient explosé près de la ligne d'arrivée, transformant en carnage un événement très populaire, rassemblant des dizaines de milliers de spectateurs. Le juge a aussi condamné Tsarnaev mercredi à la réclusion à perpétuité, pour plusieurs des accusations retenues contre lui, qui n'étaient pas passibles de la peine de mort.

S'agissant de la peine capitale, sa condamnation est automatiquement passible d'appel. Ces appels pourraient durer au moins dix ans.

la rédaction avec AFP