BFMTV

À Brasilia, Rio ou São Paulo, des dizaines de milliers de Brésiliens manifestent pour réclamer la destitution de Jair Bolsonaro

Des dizaines de milliers de Brésiliens sont descendus dans les rues ce samedi, réclamant la destitution du président Jair Bolsonaro pour sa gestion de la crise sanitaire alors que le bilan de l'épidémie dépasse le demi-million de morts. Les manifestants ont défilé pour le quatrième weekend d'affilée à l'appel des partis de gauche et des syndicats notamment contre le président de droite, qui est visé par une enquête pour avoir présumément fermé les yeux sur des détournements de fonds publics dans l'achat de vaccins. À Sao Paulo, des milliers de personnes se sont rassemblées dans l'après-midi sur une avenue du centre-ville, brandissant des pancartes sur lesquelles on pouvait lire "Destitution, maintenant" ou "Bolsonaro, dehors". Des scènes similaires se sont reproduites dans la capitale Brasilia et à Rio, ainsi que dans 400 villes du pays. 


Jair Bolsonaro s'est montré ouvertement sceptique quant à la crise sanitaire, à la nécessité du port du masque et des autres mesures visant à réduire la propagation du virus. L'opposition a présenté le 30 juin une plainte en destitution constituée de 20 accusations différentes contre le président, mais Jair Bolsonaro dispose toujours de suffisamment de soutien au congrès pour bloquer ces initiatives.