BFMTV

Nigeria : Francis Collomp retenu depuis deux mois

Francis Collomp,  retenu depuis le 19 décembre 2012 au Nigeria

Francis Collomp, retenu depuis le 19 décembre 2012 au Nigeria - -

Le rapt de sept Français mardi au Cameroun est survenu près de la frontière avec le Nigeria. Justement le pays où Francis Collomp, ingénieur français, a été enlevé le 19 décembre dernier. Rappel des faits.

L'enlèvement mardi de sept Français au Cameroun, près de la frontière avec le Nigeria, n'est pas sans rappeler, celui de Francis Collomp. Cet ingénieur français de 63 ans avait été enlevé au Nigeria le 19 décembre dernier sur son lieu de travail par une trentaine d’hommes armés. Retour sur la prise d'otages.

Revendiqué par Ansaru, groupe islamiste

Ses ravisseurs ont pris d’assaut la résidence des employés de la société Vergnet, société française d’énergies renouvelables, à Rimi, au nord du pays. Pendant l’attaque, un agent de sécurité et un voisin sont tués.

La prise d’otage est revendiquée par le groupe islamiste Ansaru. Celuic-ci la justifie par la position du gouvernement français et des Français contre l’islam et les musulmans.

Dix jours après l’enlèvement, la belle-sœur de Francis Collomp lance un appel aux ravisseurs. Un appel resté sans réponse.

Lundi dernier, le groupe revendiquait l’enlèvement de sept étrangers, dont des Libanais et des Européens, également dans le nord du Nigéria.