BFMTV

Mali: 21 soldats maliens tués dans l'attaque d'un camp militaire

Soldats maliens et soldats français de la mission Barkhane le 2 novembre 2017 au centre du Mali. - Daphné Benoit - AFP

Soldats maliens et soldats français de la mission Barkhane le 2 novembre 2017 au centre du Mali. - Daphné Benoit - AFP - -

Le "bilan provisoire est de 21 corps découverts", a confirmé une source militaire.

Vingt-et-un militaires maliens ont été tués dans l'attaque dimanche à l'aube du camp de l'armée malienne à Dioura, dans le centre du pays, ont déclaré une source militaire et un élu local.

"21 corps de militaires maliens ont été enterrés dimanche à côté de Dioura", a déclaré l'élu local sous le couvert de l'anonymat. Le "bilan provisoire est de 21 corps découverts", a confirmé la source militaire. L'attaque a été commise par "des groupes terroristes sous le commandement de Ba Ag Moussa, un colonel déserteur de l'armée" proche du chef jihadiste touareg malien Iyad Ag Ghaly, selon les forces armées maliennes.

Jeanne Bulant avec AFP