BFMTV

Kenya: les événements de la journée du 22 septembre

Même si elles se cachent, de nombreuses personnes sont encore prises en otage dans le centre commercial. Le nombre de victimes pourrait encore augmenter.

Même si elles se cachent, de nombreuses personnes sont encore prises en otage dans le centre commercial. Le nombre de victimes pourrait encore augmenter. - -

Les forces de sécurité kényanes tentent de mettre fin à l'attaque, qui dure depuis plus de 24 heures, d'un centre commercial de luxe de Nairobi.

Des hommes armés maintiennent toujours ce dimanche des personnes en otage à l'intérieur du centre commercial de Westgate qui a été attaqué samedi par un groupe d'hommes armés.

Le bilan s'alourdit d'heure en heure. Deux Françaises, une mère et sa fille, ont été tuées lors de l'attaque. Le Quai d'Orsay a indiqué plus tôt dans la matinée que cinq Français sur les sept présents au moment de l'attaque ont pu s'échapper.

La confrontation dure maintenant depuis plus de 24 heures, après l'assaut meurtrier samedi à la mi-journée de ce luxueux centre commercial par un commando islamiste d'une dizaine d'hommes masqués et armés.

>> Ce live est désormais terminé, merci de l'avoir suivi.

20h05 - Le bilan est désormais de 68 morts, annonce la Croix-Rouge kényane. Selon la Croix-Rouge, "neuf corps" supplémentaires ont été retrouvés lors d'un assaut lancé en début de soirée par les forces kényanes. Le précédent bilan était de 59 morts.

19h20 - La police craint un bilan "bien plus élevé" que les 59 morts

Des policiers qui viennent de pénétrer dans le bâtiment ont vu de nombreux corps étendus à divers endroits. "Il y a davantage de morts à l'intérieur," rapporte une source policière kényane. Le bilan "pourrait être beaucoup, beaucoup plus élevé," ajoute cette même source.

19h - Opération "importante" en cours dans le centre commercial Westgate de Nairobi

"Opération importante en cours", écrit le centre, organe gouvernemental, sur son compte Twitter. Faisant pour l'instant uniquement référence à des "coups de feu sporadiques", il souhaite "Bonne chance à nos hommes".

18h40 - Israéliens et forces kényanes au secours des otages

"Les Israéliens viennent d'entrer et ils secourent les otages et les blessés" au Westgate Mall, réputé être en partie la propriété d'Israéliens, selon une source sécuritaire.

Les blessés continuent d'affluer dans les hôpitaux des alentours mais "notre hôpital est complètement plein, nous avons été contraints d'envoyer des patients vers d'autres établissements", indique un médecin de l'hôpital M.P. Shah.

18h30 - Reprise des combats

Un hélicoptère de combat de l'armée effectue des tours de plus en plus rapprochés du centre commercial Westgate où, selon le gouvernement kényan, 10 à 15 islamistes sont toujours retranchés avec des otages, plus de 30 heures après le début de l'attaque.

17h30 - Les victimes françaises "exécutées sur le parking du centre commercial"

Deux de nos compatriotes ont été lâchement attaquées, exécutées sur le parking du centre commercial où elles venaient faire leurs courses", a déclaré sur le plateau de BFMTV Hélène Conway-Mouret, ministre déléguée chargée des Français de l'étranger.

16h30 - Après l'attaque armée, la solidarité

Après l’attaque survenue dans un centre commercial, la solidarité s’organise à Nairobi. Certains Kenyans donnent leur sang pour les rescapés. D’autres prient pour les victimes.

16h00 - Le président kényan annonce la mort de son neveu dans l'attaque de Nairobi

Le neveu du président kényan et sa fiancée figurent parmi les personnes tuées lors de l'attaque, toujours en cours, d'un centre commercial de Nairobi.

"Nous punirons rapidement et très douloureusement les organisateurs" de cette attaque, revendiquée par les islamistes somaliens shebab, a déclaré Uhuru Kenyatta, ému, dans un discours. "Ils devront payer pour leurs actes ignobles et bestiaux", a-t-il ajouté.

15h - Trois Britanniques tués, selon le Foreign office

Le ministre britannique des Affaires étrangères, William Hague, a annoncé dimanche qu'il avait la confirmation de la mort de trois Britanniques dans l'attaque d'un centre commercial de Nairobi au Kenya.

"Trois ressortissants britanniques sont morts dans l'attaque de Nairobi et ce nombre risque d'augmenter", a-t-il dit dans un communiqué.

14h30 - Le vice-président kényan demande l'ajournement de son procès devant la Cour pénale internationale

"La défense de M. William Ruto réclame urgemment que (...) la Chambre ajourne le procès pour que M. Ruto puisse rentrer au Kenya s'occuper d'une affaire de sécurité nationale extrêmement grave et encore en cours", dit-elle dans sa requête à la CPI.

Ruto est jugé à La Haye pour son rôle présumé dans les violences politico-ethniques qui avaient secoué le Kenya après l'élection présidentielle de fin 2007, faisant plus de 1.000 morts.

14h - Interpol offre son assistance

Interpol a offert dimanche son assistance aux forces de l'ordre kényanes pour toute demande de renseignement ou d'arrestation liée à l'attaque du centre commercial Westgate.

"Toute demande d'information de la part des autorités kényanes sera traitée en priorité par le Centre de commandement et de coordination (à Lyon, ndlr) et par le bureau d'Interpol au Kenya", a annoncé l'organisation de coopération policière dans un communiqué.

13h30 - Des forces spéciales israéliennes interviennent

Des forces spéciales israéliennes ont pénétré dans le centre commercial de Nairobi pris d'assaut par un commando islamiste, pour secourir les otages et les blessés, a affirmé dimanche une source sécuritaire.

"Les Israéliens viennent d'entrer et ils secourent les otages et les blessés," a dit cette source sous couvert d'anonymat, précisant que les forces spéciales étaient arrivées dimanche matin à Nairobi.

"C'est la raison pour laquelle des ambulances sont parties" vers le centre commercial "Westgate Mall", a précisé la source sécuritaire, qui s'attend donc à de nouvelles victimes.

Quelques minutes plus tôt, une dizaine de véhicules avaient quitté un centre de secours mis à disposition des blessés, près du lieu de l'attaque.

13h - Le Drian sur le Kenya: "un terrorisme se déploie"

Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian actuellement en déplacement au Mali, son analyse sur la crise kényane. Il a constaté que "le terrorisme, on l'a sorti au Mali, il revient au Kenya". "La question c'est la sécurité de l'Afrique par les Africains eux-mêmes", a-t-il ajouté.

11h40 - Mort du poète ghanéen Kofi Awoonor

Le poète et homme d'Etat ghanéen Kofi Awoonor a été tué dans l'attaque du centre commercial de Nairobi au Kenya par un commando islamiste, a annoncé dimanche le président ghanéen.

"Je suis choqué d'apprendre la mort de Kofi Awoonor dans l'attaque terroriste du centre commercial de Nairobi. Quel triste coup du destin", a déclaré le président John Dramani Mahama dans un communiqué.

11h35 - En vidéo - Qui sont les terroristes shebab qui ont attaqué le centre commercial?

11h30 - Entre 10 et 15 preneurs d'otages toujours retranchés

Entre 10 et 15 assaillants islamistes affrontaient toujours les forces de sécurité dans le centre commercial Westgate de Nairobi dimanche à la mi-journée, a affirmé le ministre kényan de l'Intérieur, Joseph Ole Lenku.

11h20 - No comment - Des images de l'évacuation des blessés au centre commercial de Westgate

11h10 - Nouveau bilan de 59 morts et 175 blessés

"Jusqu'ici, nous avons 59 personnes qui ont été tuées," a déclaré le ministre de l'Intérieur kényan Joseph Ole Lenku, faisant état également de 175 blessés, contre 200 dans un précédent bilan de la Croix-rouge kényane.

9h45 - L'attaque a fait au moins 43 morts et 200 blessés

Au moins 43 personnes ont été tuées et plus de 200 blessées dans l'attaque d'un centre commercial de Nairobi par un commando islamiste, selon un nouveau bilan donné par la Croix-rouge kényane dimanche.
9h - Deux soldats kényans blessés

Des tirs nourris on été entendus dimanche matin dans le centre commercial de Nairobi attaqué la veille par un commando islamiste, et deux soldats kényans blessés ont été évacués et emmenés en ambulance.
8h35 - Des renforts de l'armée sont arrivés

Des renforts de l'armée kényane arrivaient en nombre dimanche matin vers le centre commercial de Nairobi attaqué depuis la veille par un commando d'islamistes somaliens shebab, qui retiennent un nombre indéterminé d'otages.

|||L'ESSENTIEL

• Une attaque a eu lieu samedi dans un centre commercial de Nairobi

• Le dernier bilan fait état de 68 morts, dont deux Françaises

• Ces actes ont été revendiqués par des shebab somaliens affilés à Al-Qaïda

• Une opération militaire a démarré en début de soirée dimanche

David Namias et Marc Pédeau avec AFP