BFMTV

Centrafrique: la France y sera "pour un moment court", assure Le Drian

Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian.

Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian. - -

Le ministre a confirmé que la France s'engagerait vraisemblablement pour une période de six mois.

Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian a assuré vendredi que la France, qui a commencé son intervention pour ramener la paix en Centrafrique, y serait "pour un moment court", possiblement six mois.

"La France est là pour un moment court", a déclaré sur RFI le ministre et proche du président François Hollande, qui avait jusqu'ici évoqué une période de "4 à 6 mois".

A priori pas de prolongement

La veille, le chef de l'Etat avait indiqué: "Cette intervention sera rapide, elle n'a pas vocation à durer, et je suis sûr de son succès".

Les objectifs français - sécurisation du pays, aide au déploiement de la force multinationale africaine - sont-ils atteignables en six mois? "Ce n'est pas exclu", selon Jean-Yves Le Drian.

Un prolongement est-il envisageable? "Ce n'est pas dans la logique de ce que nous avons décidé, [de ce] qu'a décidé le président de la République, c'est une phase transitoire", a répondu le ministre.

A.D. avec AFP