BFMTV

14 morts en moins d'un mois dans des inondations au Mali

Un scénario similaire s'était produit en août 2013 après des pluies torrentielles. Au moins 23 personnes avaient alors été tuées dans des inondations à Bamako. (photo d'illustration)

Un scénario similaire s'était produit en août 2013 après des pluies torrentielles. Au moins 23 personnes avaient alors été tuées dans des inondations à Bamako. (photo d'illustration) - HABIBOU KOUYATE - AFP

14 personnes sont mortes depuis le 12 juillet au Mali en raison de fortes pluies qui ont fait d'importants dégâts matériels.

Quatorze personnes sont mortes au Mali en moins d'un mois dans des inondations causées par des pluies diluviennes qui ont également fait d'importants dégâts matériels, selon un responsable au ministère de la Sécurité et de la Protection civile.

"Le nombre total de morts s'élève à 14" depuis le 12 juillet dans plusieurs régions à travers le pays, a ajouté le colonel Doumbia, selon lequel deux personnes sont toujours portées disparues. Selon lui, 

Cinq décès ont été enregistrés "dans le district de Bamako", la capitale, "cinq à Sikasso, trois dans la région de Koulikoro et un à Ségou. (...) Les eaux ont fait beaucoup de dégâts matériels. Des maisons entières sont emportées par les eaux".

Ces inondations s'expliquent par des pluies fortes et régulières, un mauvais état de maisons souvent en pisé et dont plusieurs sont situées dans le lit de marigots.
la rédaction avec AFP