BFMTV

Paris: deux palmiers de 3,5 tonnes forcés de quitter le jardin du Luxembourg

-

- - Capture Twitter @Sénat

Ces deux arbres qui ornaient le jardin du Luxembourg sont devenus trop grands et seront envoyés à… Sète, dans l'Hérault.

Étrange déménagement ce samedi dans le jardin du Luxembourg à Paris. Deux palmiers s'apprêtent à quitter la région parisienne pour prendre la direction du Sud. Ces deux arbres californiens ont fait leur temps et ne peuvent pas rester dans la capitale une saison de plus.

En effet, les palmiers ne sont pas une espèce que l'on peut tailler, et ces deux spécimens que l'on pouvait retrouver face au Sénat sont maintenant trop grands. Leurs 9 mètres de hauteur ne pourront plus rentrer dans la serre de l'Orangerie du Sénat quand viendra l’hiver.

Arrivés à Paris en 1999

Les températures parisiennes à la fin de l'automne ne sont en effet pas optimales pour ces arbres tropicaux qui sont habituellement protégés en intérieur. Les services du Sénat expliquent en effet que cette espèce est très fragile, et dès que le bourgeon est abîmé, l'arbre n'est plus jamais capable de reproduire ses fameuses feuilles.

Les premières manœuvres ont eu lieu ce samedi matin et se sont terminées à 16 heures (voir vidéo ci-dessous). Après dix-huit années sur le sol parisien, ces palmiers trouveront refuge dans la ville de Sète, dans l'Hérault, à partir de mardi, où leurs feuilles danseront au rythme du vent face à la mer Méditerranée. 

J.A.