BFMTV

Ista: réduire sa facture de chauffage collectif

Avec son système de compteur intelligent pour l'eau et le chauffage, Ista promet une économie d'au moins 130 euros par an pour un 3 pièces de 67 m².

Avec son système de compteur intelligent pour l'eau et le chauffage, Ista promet une économie d'au moins 130 euros par an pour un 3 pièces de 67 m². - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

En France, 5% des logements collectifs sont victimes de fuites d'eau régulières, soit un gaspillage de 64 millions d'euros. Parallèlement, un degré en moins dans une pièce, c'est une économie de 7%. Il existe des solutions pour réduire votre facture énergétique à la maison.

Spécialisé dans la maîtrise des consommations d'eau et d'énergie en habitat collectif, Ista ambitionne devous aider à réduire votre facture d'eau mais aussi de chauffage.

"Notre valeur ajoutée c'est d'être à l'origine de la mesure". Christophe Conquy, directeur marketing d'Ista , rappelle les 4 millions de compteurs déployés en France, dont 250.000 "intelligents". Le principe est simple: chaque logement social ou en copropriété est équipé de petits compteurs. Un concentrateur (un pour une quarantaine de compteurs) collecte les informations régulièrement. Tout le système est optimisé: chaque compteur communique avec le voisin.

Ces répartiteurs de frais d'eau et de chauffage sont désormais relevés sans qu'il soit nécessaire de pénétrer dans les logements. Grâce à un système radio, les données sont transférées par réseau téléphonique. Une fois collectées, les informations sont transmises au bailleur social ou au syndic, qui individualise la facture.

Un geste simple, mais qui permet une économie de 130 euros au moins par an, pour un coût annuel de 45 euros, dans un 3 pièces de 67 m². Pour Christophe Conquy, "le simple fait d'installer un compteur conduit mécaniquement à une baisse de la consommation". L'habitant se sent responsabilisé. L'économie par logement est estimée à au moins 15%, et peut atteindre 20% avec des outils tels qu'un robinet thermostatique. L'eau et le chauffage représentent tout de même 50% des charges dans un logement.

Obligation de mesure individualisée

En cas de fuite, les conséquences sont encore plus impressionnantes. Ista livre quelques chiffres: un robinet qui goutte représente une perte de 4 litres d'eau par heure, soit un peu plus de 100 euros gaspillés chaque année. Des toilettes qui fuient, ce sont 25 litres d'eau perdus par heure et 660 euros partis en fumée.

En tant que leader du marché avec une part de marché de 46% (une majorité dans la copropriété, mais aussi 40% dans le social), le groupe veut faire oeuvre de pédagogie. Ista travaille ainsi avec des associations pour sensibiliser les habitants des HLM. Son blog rencontre aussi un franc succès, grâce à un guide de la répartition des frais de chauffage.

Ista continue de se développer: il vise 33.000 nouveaux logements cette année. Il faut dire que la réglementation l'y aide. Le Grenelle de l'environnement oblige à une mesure de chauffage individualisée au 31 décembre 2017. Une directive européenne pousse même à agir plus tôt. Or, les syndics sont encore mal informés. Un vote à la majorité simple suffit pour changer les habitudes et installer des compteurs. Pour mettre tous les atouts de son côté, Ista travaille en partenariat avec Schneider Electric pour un affichage clair de la consommation d'eau et de chauffage. Les bailleurs sociaux sont très ouverts à ces nouvelles applications: des pilotes de sonde de température ont été mis en place afin de voir les opportunités de marché.

Equiper 5 millions de logement collectifs en France générerait des économies d'énergie équivalentes à celle du chauffage du Grand Lyon. A l'heure actuelle, moins de 10% des charges sont individualisées en France.