BFMTV

Eraole: l'avion hybride du futur

Eraole devrait atterrir au Bourget en juin... 2015

Eraole devrait atterrir au Bourget en juin... 2015 - -

Le salon aéronautique du Bourget se poursuit jusqu'au 23 juin. Cette année les innovations écologiques sont mises en avant. C'est ainsi que, ce mardi, Raphaël Dinelli lance officiellement son projet Eraole.

La Fondation Océan Vital, créée en 2007 par le navigateur et chercheur Raphaël Dinelli prépare activement le premier vol transatlantique "zéro carbone". Il fait le pari de l’avion à propulsion électrique hybride: 25% de solaire et 75% hydrogène. Ce sont 43m2 de cellules photovoltaïques associées à des batteries lithium et une pile à combustible qui devront fournir toute l’énergie nécessaire au vol pour Eraole, savant mélange entre Ra (le soleil en Egypte) et Eole (pour le vent en Grèce).

Il ne s'agit pas d'une première dans ce domaine mais contrairement à Bertrand Piccard et son Solar Impulse qui pousse l'expérimentation à son maximum, c'est un projet à échelle humaine que défend Raphaël Dinelli. Eraole sera un avion monoplace pour le grand jour. 14 mètres d’envergure, 7,5 mètres de longueur pour seulement 472 kilos. Mais à terme c'est sous forme de bi-place électrique qu'il pourrait être proposé sur le marché.

Problématique du stockage

Avec des démonstrateurs sur de petits aéronefs, l'aviation cherche à remplacer les énergies traditionnelles. La principale difficulté réside dans le stockage de l'énergie. Par ailleurs les batteries même les plus performantes sont encore bien lourdes. Un kilo de batterie équivaut à l'heure actuelle à autant de carburant. La recherche doit donc être poussée.

Le stockage de l'hydrogène est aussi encore en voie d'optimisation. La Fondation Océan Vital s'appuie sur le soutien de ces mécènes pour mettre en place son projet. Ils sont nombreux à se lancer dans l'aventure: l’Onera, Andheo, Icam, Inès, Electravia, Kokam, CEA/ Symbio Fcell, Tronico, Groupe Allio BC, Omega Systèmes. Le projet Eraole est soutenu officiellement par l’Aéro-club de France. 500.000 euros ont déjà été investis.

Atterrissage prévu au Bourget

Lancé en 2010, le projet va pouvoir passer à sa phase concrète et la construction de l'appareil. Objectif: 2015. Raphaël Dinelli s'y prépare activement. Après avoir connu le Vendée Globe, le navigateur-chercheur suit assidûment des cours de vol depuis un an. Il a encore deux années pour se perfectionner. "La navigation c'est à peu près semblable. Souvent les instructeurs comparent la portance d'une aile d'avion au réglage d'une voile de bateau". Raphaël Dinelli est donc en confiance.

Des questions techniques doivent être encore réglées comme l'éventuel surchauffe des batteries lithium-ion. Le 787 de Boeing avait ainsi connu des déboires. Mais "à 10.000 pieds d'altitude l'air est plus frais" pour reprendre l'expression du futur pilote. "Et puis je n'aurai pas froid". Départ prévu le 20 juin 2015 de St Pierre-et-Miquelon. Atterrissage le dimanche 21 juin au Bourget. Le salon est d'ailleurs partenaire et sera ravi d'accueillir cette première dans 2 ans.

Nathalie Croisé de BFM Business