BFMTV

Des "pastèques carrées": mais pourquoi? Et comment?

Les "pastèques carrées" (cubiques, en réalité) ne sont pas une mode moderne mais une tradition japonaise.

Les "pastèques carrées" (cubiques, en réalité) ne sont pas une mode moderne mais une tradition japonaise. - -

Des maraîchers japonais produisent des "pastèques carrées". Pourquoi cette curiosité? Comment font-ils? Explication sur cette excentricité toute nipponne.

Un fruit à géométrie variable. Si les pastèques sont naturellement rondes, des maraîchers japonais parviennent à en faire pousser des carrées. Les livraisons ont commencé mercredi depuis la ville de Zentsuji, rapporte The Japan Times. En 2013, 400 pastèques cubiques avaient été mises sur les marchés japonais, russes ou encore canadiens.

Pas de produits mais un gabarit

Dans leur forme cubique, ces fruits font dix-huit centimètres de côté grâce à un procédé tout simple. En effet, aucun produit chimique n'est utilisé pour "tailler" les pastèques. Les fruits sont juste mis dans un gabarit en plastique, au cours de leur maturation, décrit USA Today. C'est ce gabarit qui leur donnera finalement leur forme toute particulière.

Ces pastèques cubiques ne se mangent pas. Cueillies trop tôt, ces fruits sont uniquement décoratifs. Ils sont très populaires au Japon pendant "ochengen", la saison d'échanges de cadeaux qui a lieu chaque année au mois de juillet. Offrir une pastèque à angles droits et uniquement décorative à son patron, une amusante idée toute japonaise.

Laughlin - Flickr - CC

Une excentricité qui a un coût

Si la tradition est vieille d'environ 40 ans, le Japon commence à exporter ses fruits particuliers. Mais l'excentricité à un coût. Les Russes raffoleraient de ce fruit au point de débourser 300 fois plus pour une pastèque carrée comparée à une ronde, explique USA Today.

L'engouement en Russie est modéré. Loin de la tradition japonaise, certains Russes en achètent "juste pour le fun". D'autres, moins avertis les mangent, s'amuse la BBC, reconnaissant aux étiquettes leur manque de clarté. La pastèque cubique, en vrai, c'est juste pour le plaisir des yeux.

Marc Pédeau