BFMTV

Nuit de cauchemar sur la N118

Des centaines de personnes ont passé la nuit coincées dans leur voiture sur la N118. Cet axe routier très fréquenté a été complètement paralysé par les importantes chutes de neige.

La nuit a été longue pour ces naufragés de la route. Plusieurs centaines d'automobilistes se sont retrouvés piégés avant la fermeture de la N118 et ont dû passer la nuit dans leur voiture. 

"Je me suis fait piéger, là je suis encore à 15 km de Paris. Personne est venu nous demander si on va bien", témoigne un automobiliste bloqué dans son véhicule. 

Depuis mardi en fin d'après-midi, la route est fermée dans les deux sens de circulation entre le Pont de Sèvres dans les Hauts-de-Seine et l'échangeur du Petit-Clamart à Vélizy, dans les Yvelines. Sa configuration particulière, faite de montées et de descentes, rend cet axe particulièrement fréquenté difficilement praticable en cas d'intempéries.

Des naufragés de la route hébergés dans un gymnase

Dans la soirée, certains automobilistes ont pu être être hébergés dans un gymnase du côté de Vélizy.

"On est resté au moins 6 heures coincés dans la voiture à pas pouvoir vraiment avancer. C'est l'angoisse de ne pas voir la sortie, de ne pas savoir quand on va sortir de cette autoroute", raconte une jeune femme enceinte de 7 mois.

Après des heures de calvaire, elle a trouvé refuge dans le gymnase avec sa fille de deux ans. En tout, une cinquantaine de personnes ont pu dormir sur des lits de camp installés dans le gymnase. Au petit matin, des pompiers sont aussi venus apporter de l'assistance aux automobilistes restés dans leur voiture. 

"Oui, la situation peut demeurer très difficile car il pourrait y avoir, en plus de la neige, du verglas", a prévenu mardi soir la ministre des Transports Elisabeth Borne. La vigilance orange neige et verglas concerne encore 25 départements dont tous les départements d'Ile-de-France. 

Ce mercredi matin, la N118 reste fermée entre pont de Sèvres et Vélizy dans les deux sens.

C. B