BFMTV

VIDEO - Emma Watson: son vibrant plaidoyer pour le féminisme à l'ONU

Emma Watson, ambassadrice de bonne volonté d'ONU et Ban Ki Moon, secrétaire général de l'ONU, à New York, le 20 septembre 2014.

Emma Watson, ambassadrice de bonne volonté d'ONU et Ban Ki Moon, secrétaire général de l'ONU, à New York, le 20 septembre 2014. - Timothy A. Clary - AFP

Du haut de ses 24 ans, la jeune actrice Emma Watson a tenu un discours très fort sur l'égalité des sexes, samedi au siège des Nations Unies à New York. Une intervention saluée par de nombreux applaudissements.

Silhouette frêle vêtue de blanc, la jeune actrice britannique Emma Watson, révélée par son rôle d'Hermione dans Harry Potter, a prononcé samedi au siège des Nations U à New York un discours en faveur de l'égalité entre les sexes.

"J'ai décidé que j'étais féministe. Cela ne me semblait pas compliqué", a-t-elle ainsi énoncé d'une voix émue mais ferme. "Mais mes récentes recherches m'ont montré que le mot féminisme était devenu impopulaire. Des femmes choisissent de ne pas dire qu'elles le sont. Apparemment, le fait que les femmes s'expriment est vu comme trop fort, trop agressif, repoussante, même, et comme une opposition aux hommes".

Applaudissements soutenus

La jeune femme, récemment diplômée en littérature anglaise à l'université de Brown aux Etats-Unis, a été nommée, en juillet dernier, ambassadrice de bonne volonté de l'ONU pour défendre les droits des femmes, .

Elle défend la campagne HeforShe (elle pour lui), pour l'égalité des genres.

"Je suis britannique. Et je trouve qu'il est juste que je sois payée autant que mes partenaires masculins. Je trouve qu'il est juste que je sois capable de prendre des décisions concernant mon corps", a ajouté Emma Watson, provoquant dans l'assistance, des applaudissements soutenus.

"Cette cause m'importe et je veux aider"

"Mais je suis triste de dire qu'il n'y a aucun pays dans le monde où toutes les femmes peuvent attendre de voir ces droits respectés. Aucun pays dans le monde ne peut dire qu'il a atteint l'égalité des sexes", a déploré Emma Watson.

"Vous pourriez penser: qui est cette fille qui joue dans Harry Potter? Que fait-elle à l'ONU? Je me suis demandé la même chose", a-t-elle ajouté en riant. "Tout ce que je sais, c'est que cette cause m'importe et je veux aider. Et ayant vu ce que j'ai vu, si l'on me donne cette chance de parler, je me sens responsable, je dois dire quelque chose".

Magali Rangin