BFMTV

Qu'est-ce que Rocher Mistral, le "Puy du Fou" provençal?

Le Château de Barben, en Provence, décor du parc culturel Rocher Mistral.

Le Château de Barben, en Provence, décor du parc culturel Rocher Mistral. - Guillaume Piolle - Wikimedia - CC

Le parc à thème provençal ouvre ses portes au public ce jeudi 1er juillet, après avoir été inauguré mercredi.

Rendez-vous entre Aix-en-Provence et Arles pour découvrir le "Puy du Fou" provençal. Rocher Mistral ouvre ses portes au public ce jeudi 1er juillet au château de La Barben (Bouches-du-Rhône), après un an de travaux et 30 millions d'euros d'investissements, principalement privés. On vous présente ce parc culturel et patrimonial dédié à la Provence, ses traditions et son histoire, officiellement inauguré mercredi.

• C'est quoi?

Rocher Mistral propose, comme le Puy du Fou en Vendée, une exploration du patrimoine et de l'histoire locale. Avec ses sept spectacles quotidiens, dont deux nocturnes, son marché provençal et ses deux restaurants, "l'auberge Daudet" et "la guinguette de Marius", Rocher Mistral, baptisé en hommage au poète et prix Nobel de littérature Frédéric Mistral, espère attirer 150.000 spectateurs dès 2021.

Ce projet porté par l'entrepreneur Vianney d'Alançon a reçu le soutien financier de la région et du département, à hauteur de sept millions d'euros. Présidente du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône, Martine Vassal (LR) avait défendu ce "Puy du Fou de Provence" lors de sa campagne pour la mairie de Marseille en 2020.

"Il faut créer des lieux attractifs et rentables pour faire vivre le patrimoine", explique Vianney d'Alançon dans Le Monde, pour défendre son projet. "J'aime l'histoire, la grande et la petite", explique-t-il également aux Échos. "Je m'y intéresse parce que c'est ainsi que l'on peut lire la société et construire l'avenir."

• Quelles activités?

Plusieurs spectacles emmèneront les visiteurs au cœur de l'histoire de la Provence, et notamment leur faire revivre la révolte des Cascaveous, en 1630, quand les Aixois s'étaient rebellés contre la volonté du cardinal de Richelieu de confisquer leurs impôts.

Les visiteurs pourront également assister à une scène tirée de l'œuvre de Marcel Pagnol, dans un café du Vieux-Port de Marseille, avec Marius, César et Fanny dans les années 1930.

Les visiteurs se retrouveront embarqués dans une galère, dans le port de Marseille, participeront à une bataille navale, ou remonteront le temps, jusqu'à l'an 1000, lorsque le château appartenait aux moines de l'abbaye de Saint-Victor. Quant au spectacle du soir, il mettra en scène les grandes familles provençales, en costumes d'époque, dans les jardins du parc, attribués à Le Nôtre, le jardinier de Louis XIV.

• Comment s'y rendre?

Le parc ouvre officiellement ce jeudi 1er juillet, jusqu'à début janvier. Il ferme ensuite jusqu'au mois de mars. Il est accessible tous les jours de 9h30 à 23h30 durant les mois de juillet et août, puis les vendredis, samedis, dimanches, jours fériés et durant les périodes de vacances scolaires.

Pour s'y rendre, il faudra débourser entre 25 et 28 euros pour un billet adulte plein tarif en journée, entre 18 et 21 euros pour la soirée, ou de 35 à 38 euros pour un billet combiné journée et soirée. Les prix s'échelonnent de 14 à 28 euros pour les enfants de 3 à 12 ans.

• Pourquoi le parc est-il contesté?

Critiqué notamment pour les perturbations que pourraient provoquer les visiteurs dans ce village de La Barben de 900 habitants, près de Salon-de-Provence, Rocher Mistral devra aussi se défendre devant la justice le 13 juillet. Le parc est poursuivi par France Nature Environnement.

Estimant que les promoteurs du parc ont engagé certains travaux sans autorisation, l'association a engagé un référé devant le tribunal judiciaire d'Aix-en-Provence pour dénoncer les "nuisances graves" infligées à une colonie de murins à oreilles échancrées, des chauves-souris classées "sur la liste rouge mondiale, européenne et française" des espèces protégées.

Magali Rangin avec AFP