BFMTV

Ferguson: Lauryn Hill chante l'indignation des communautés noires

Lauryn Hill, ici lors d'un concert à New York le 5 février dernier, vient de diffuser une chanson écrite en relation avec les événements de Ferguson.

Lauryn Hill, ici lors d'un concert à New York le 5 février dernier, vient de diffuser une chanson écrite en relation avec les événements de Ferguson. - Theo Wargo - Getty - AFP

Alors que la tension baisse à Ferguson, après la mort de Michael Brown, la chanteuse Lauryn Hill vient de diffuser une nouvelle chanson sur Twitter. Un texte qui parle d'indignation et de colère, de violence provoquée par l'inégalité et les brimades.

Les événements de Ferguson font réagir les artistes sensibles à la cause de la communauté noire. Une dizaine de jours après la mort de Michael Brown, Lauryn Hill, ancienne chanteuse des Fugees et gloire du rap américain, vient de diffuser une chanson qui, sans pour autant justifier les violences, tente de les expliquer.

Les apparitions publiques de Lauryn Hill sont rares et attendues. Elle a choisi de sortir de son silence pour offrir une version acoustique de Black Rage, un texte écrit en 2012, simplement enregistré dans son salon sur l'air d'un standard, My Favorite things. Sa voix est apaisée, accompagnée de cris d'enfants. Cela forme un contraste saisissant avec les paroles qui sont celles de la révolte et de l'insoumission.

"Black Rage est une chanson de la confrontation", précisait-elle avant de la dévoiler lors d'un concert à Dallas. Elle y détaille les effets des inégalités raciales: "La rage noire est fondée sur ceux qui nous ont appris à nous détester nous-mêmes, les mensonges et les abus alors que nous attendions, nous attendions. Trahison spirituelle."

A Dallas, la lecture de ce texte a été accueilli par une salve d'applaudissements et de cris. Sur Twitter, par des centaines de retweets, de messages de remerciements et d'encouragements.