BFMTV

Comment Disneyland Paris prépare sa réouverture mercredi

Masques, gel hydroalcoolique et selfies à distance avec Mickey: le parc d'attractions prépare sa réouverture, à partir du 15 juillet.

Disneyland Paris prépare sa réouverture. Fermé depuis mars dernier, et confronté à la plus longue fermeture de toute son histoire, le parc d'attraction français se déconfine.

Première destination touristique privée en Europe, Disneyland Paris s’apprête à accueillir à nouveau des visiteurs, à partir du 15 juillet, avec une capacité d'accueil réduite. Des mesures sanitaires strictes devront être respectées: masques à partir de 11 ans, gel à l'entrée des attractions, des barrières en plexiglas, selfie à distance avec Mickey...

Le site - qui ne communique plus son nombre de visiteurs depuis 2015, année où il avait accueilli 14,8 millions de personnes - est implanté à Marne-la-Vallée en Ile-de-France, région restée classée en "zone orange" jusqu'au 15 juin dernier en raison de la pandémie. La réservation du billet ou du séjour sera obligatoire et devra se faire uniquement en ligne.

Les "rencontres" avec les mascottes suspendues

Pour tenir compte des normes sanitaires en vigueur, de distanciation physique notamment, un certain nombre d"'expériences, spectacles ou événements seront indisponibles, ou pourront être modifiés lors de la réouverture en fonction de l'évolution des mesures de sécurité et sanitaires et des recommandations des pouvoirs publics", précise Disneyland Paris.

Les "rencontres" avec les mascottes seront également "temporairement suspendues", même si elles seront présentes sur le site "pour amuser les spectateurs de façon inédite".

Côté hébergement, un premier hôtel (le Disney's Newport Bay Club) rouvrira dès le 15 juillet et d'autres suivront au cours de l'été, mais deux d'entre eux (le Sequoia Lodge et le Davy Crockett Ranch) "rouvriront à une date annoncée ultérieurement", souligne le groupe.

Jérôme Lachasse avec AFP