BFM Auto

Taxis, VTC: quels changements avec le confinement?

-

- - Kapten

En cette période de confinement, les déplacements doivent être limités au strict nécessaire. Mais les taxis et VTC restent disponibles pour assurer le transport de passagers, avec des précautions prises pour réduire le risque de contagion au coronavirus.

C'est un discours assez compliqué à faire passer pour une entreprise spécialisée dans le transport de personnes: "Restez chez vous mais, si vous en avez vraiment besoin, nous sommes là".

C'est ainsi que l'on peut résumer le message partagé par Kapten ce mardi 17 mars, premier jour du confinement renforcé annoncé par Emmanuel Macron la veille.

Cette plate-forme de VTC, ex-Chauffeur Privé a en effet pris l'initiative de communiquer au lendemain des annonces du président de la République et du gouvernement appelant à limiter au maximum les déplacements. 

Des conseils aux passagers...

Les plateformes de VTC comme les compagnies de taxis sont pourtant toujours autorisées à circuler, comme le rappelle donc ce mardi Kapten.

"Si vous ne vous sentez pas bien, ne commandez pas une course pour aller à l'hôpital, restez à domicile, évitez les contacts et appelez un médecin avant de vous déplacer", avertit cependant la plate-forme. 

Le comparateur de VTC Eurecab a envoyé un message similaire aux utilisateurs ce mardi:

"Face à la crise sanitaire qui touche la France et conformément aux préconisations des autorités sanitaires, du gouvernement, nous invitons nos clients à éviter toute sortie non indispensable. Si votre déplacement est impératif, nos chauffeurs partenaires s'engagent à vous amener là où vous souhaitez vous rendre et ce dans la mesure du possible", peut-on lire.

Après avoir rappelé les gestes-barrières, Eurecab poursuit avec quelques recommandations aux passagers directement liées aux trajets en VTC ou taxis: 

"Et si vous devez vous déplacer ✓ Nul besoin de toucher le véhicule avant d’entrer à bord. Sauf exception, nos partenaires chauffeurs vous ouvrirons la portière y compris à votre arrivée. ✓ Nous avons rappelé à nos partenaires l'importance de mettre à votre disposition du gel hydro-alcoolique.  ✓ Nous rappelons que les paiements se font automatiquement en ligne et que vous n'avez par conséquent pas d'argent liquide à échanger avec votre chauffeur."

En fin de semaine dernière, différents acteurs avaient d'ailleurs déjà communiqué en donnant notamment des recommandations aux chauffeurs et utilisateurs pour réduire le risque de contagion au coronavirus

LeCab revenait justement sur cette précision concernant la poignée de la portière du véhicule:

"Nul besoin de toucher le véhicule avant d’entrer à bord. Sauf exception, nos partenaires chauffeurs seront là pour vous ouvrir la portière y compris à votre arrivée", précisait la société de VTC, avec un certain flou entretenu par l'expression "sauf exception".

...et des conseils aux chauffeurs

Depuis vendredi, les chauffeurs étaient invités à nettoyer plus régulièrement l'intérieur de leur véhicule.

"NETTOYEZ ET DÉSINFECTEZ VOTRE VÉHICULE: portez une attention particulière aux surfaces avec lesquelles vos passagers et vous êtes souvent en contact", insiste par exemple Uber, qui a par ailleurs supprimé la fonction "Pool" permettant de partager sa course avec d'autres passagers.

La compagnie de taxi parisienne G7 a mis en place des mesures spécifique, tout comme Kapten. La société de VTC a ajouté d''autres recommandations dans sa publication de ce mardi:

"La sécurité de nos chauffeurs partenaires et la vôtre étant notre priorité, ils sont également appelés à suivre, dans la mesure du possible et outre les mesures de base, les recommandations suivantes: • Aérer régulièrement l’habitacle du véhicule • Désinfecter les surfaces de points de contacts à l'aide de lingettes désinfectantes après chaque passage d'un client (portières, ceintures...) • Avoir à portée de main du gel hydroalcoolique" 

Le paiement sans contact... même dans les taxis

Autre avantage souvent mis en avant par les plates-formes de VTC: des paiements dématérialisés à travers l'application, ce qui évite la manipulation d'argent liquide. Plutôt intéressant dans une période où on fait attention à tout ce que l'on touche. 

Les taxis G7 se sont convertis depuis quelques années à ce confort technologique via leur application. Elle permet ainsi de réserver une course comme pour un VTC mais aussi de payer en ligne même lorsque le client a héler un taxi dans la rue. Pratique, et hygiénique.

Combien de véhicules en service? 

Avec toutes ces mesures, les compagnies de taxi comme les VTC veulent éviter une baisse trop importante de leur activité. Déjà malmenée les précédentes semaines, les courses risquent cependant de se raréfier, tout simplement car les Français n'ont plus le droit de se déplacer. Taxis comme VTC ne communiquent pas le nombre de voitures qui seront sur les routes demain et dans les jours à venir.

Certains pourraient cependant les privilégier dans leurs rares déplacements pour ne pas avoir à prendre les quelques transports en commun encore en circulation. Les taxis notamment avaient été appelés par le président de la République en soutien des personnels de santé qui auront besoin de se déplacer dans les prochaines semaines. 

Julien Bonnet