BFMTV

Yvelines: les cadavres d'une dizaine d'antilopes retrouvés dans l'ancien parc zoologique d'Emancé 

Les rendements du placement forêts oscillent en moyenne entre 0,5 à 2% par an avant impôts.

Les rendements du placement forêts oscillent en moyenne entre 0,5 à 2% par an avant impôts. - Pixabay

Il n'y a aucun problème de maltraitance ou de sous-nutrition", affirme une vétérinaire après avoir examiné les animaux.

La rumeur a commencé à se répandre la semaine dernière. Au cours d'une séance d'Urbex (l'exploration de sites désaffectés, NDLR) dans le parc zoologique du château sauvage d'Emancé, dans les Yvelines, fermé au public depuis deux ans, deux jeunes femmes découvrent les cadavres d'une dizaine d'antilopes. 

Persuadées qu'il s'agit du résultat d'une maltraitance animale, elles publient un appel à la mobilisation sur les réseaux sociaux. Tout le week-end, les internautes réagissent, partageant de nombreuses fois les photos et la publication. "Les animaux sont seuls sans personne pour veiller sur eux et leur état est déplorable. Plus les jours passent plus les cadavres sont nombreux", déplorent-elles alors.

"Il n'y aucun problème de maltraitance"

Des vétérinaires se sont rendus sur le site afin d'examiner les animaux. "Les animaux y sont bien traités. Il n'y a aucun problème de maltraitance ou de sous-nutrition", explique Céline Gerster, vétérinaire dans les Yvelines. Des autopsies sur les antilopes mortes seront effectuées par des vétérinaires engagés par les propriétaires du château. 

Cyrielle Cabot