BFMTV

Voici Pedals, l’ours américain qui marche comme un homme

Pedals, l'ours qui marche comme un homme sur ses deux pattes arrière, est une star aux Etats-Unis.

Pedals, l'ours qui marche comme un homme sur ses deux pattes arrière, est une star aux Etats-Unis. - Capture d'écran YouTube

Pedals, un ours brun du New Jersey, se déplace sur ses deux pattes arrière, pour le plus grand bonheur de ses nombreux fans. Mais si l'animal marche comme un homme, c'est vraisemblablement parce que l'une de ses pattes avant est abîmée.

C’est une star aux Etats-Unis. Pedals, un ours noir qui se promène dans les forêts et les zones résidentielles du New Jersey, a même sa propre page Facebook, où ses fans compilent toutes ses apparitions. Dans cet Etat où les ours sont très nombreux, les habitants ont pourtant l’habitude d’en apercevoir de plus ou moins près dans les jardins et même les piscines, où ils viennent se rafraîchir lors des chaudes journées.

Mais si Pedals a un statut si spécial, c’est parce qu’il se déplace comme aucun de ses congénères. Au lieu de marcher à quatre pattes, il avance sur ses deux pattes arrière, comme un homme. A tel point que parmi les chanceux qui l’ont rencontré un jour, la femme de Greg Macgowan a d’abord cru qu’il s’agissait d’un homme déguisé en ours, comme le rapporte le New York Times, qui consacre un article à l’animal.

Deux camps s'opposent

Le site a aussi publié une compilation de vidéos de Pedals, et l’on remarque sur l’une d’entre elles que l’animal marche de cette façon car l’une de ses pattes avant est abîmée. Ses nombreux fans, et les spécialistes qui l’observent de loin, débattent pour savoir s’il s’est blessé, par exemple s’il a été percuté par une voiture, ou encore si sa patte qui semble malformée est le résultat d’un défaut congénital.

Deux camps se déchirent aussi autour de lui, l’un prônant son placement dans un zoo dédié aux ours, où il pourrait être soigné, l’autre se battant au contraire pour qu’il garde sa liberté. Les partisans de son placement ont d'ailleurs lancé une pétition qui a recueilli 310.000 signatures.

"Il se porte bien", assurent les biologistes

En réaction à ce débat qui enflamme la toile et la page Facebook de Pedals, le service de l’état du New Jersey pour les poissons et la vie sauvage (Division of fish and wildlife) a publié le 23 juin son analyse de la situation. Après la publication d’une dernière vidéo, où la patte atrophiée de l’animal apparaît clairement, le groupe s’est voulu rassurant.

"Les biologistes du groupe notent que, d’après la vidéo, l’ours est actif, il semble en bonne santé, un peu plus gros que l’année dernière et se porte bien, s’étant adapté à son handicap", peut-on lire dans le communiqué.

Les spécialistes soulignent en effet que l’animal est capable de trouver sa propre nourriture, et qu’il a pris du poids, alors que des observateurs l’avaient décrit comme trop maigre il y a plusieurs mois. 

Charlie Vandekerkhove