BFMTV

Un chien sous crack tue son maître devant des journalistes de la BBC

Des traces de drogue ont été retrouvées dans les urines du bull terrier

Des traces de drogue ont été retrouvées dans les urines du bull terrier - FADEL SENNA / AFP

Le chien s'était jeté sur son propriétaire, qui faisait une crise d'épilepsie, et lui avait broyé la gorge.

En mars dernier, Major, un bull terrier, s'était jeté sur son propriétaire, le blessant grièvement au visage et à la gorge. Les enquêteurs ont révélé que le chien avait probablement consommé du crack, indique The Independent ce mardi. Son maître, Mario Perivoitos, est mort des suites de ses blessures. L'incident s'était déroulé devant des journalistes de la BBC, venus tourner un documentaire sur la drogue.

Des traces de stupéfiants -de la cocaïne et de la morphine- ont été retrouvées dans les urines de l'animal. "Le chien avait certainement absorbé la drogue, par voie buccale ou par inhalation, ce qui a très probablement influencé le comportement de l'animal", analyse Nicholas Carmichael, vétérinaire et toxicologue.

Larynx broyé

Le soir du drame, Mario Perivoitos, 41 ans, avait consommé de la cocaïne avant de rentrer chez lui, dans le nord de Londres. Il avait ensuite fait une crise d'épilepsie, raconte The Independent. Le chien s'était alors jeté sur son propriétaire, lui broyant le larynx.

Un des journalistes de la BBC présents sur place était parvenu à maîtriser l'animal, mais il était déjà trop tard: la victime avait perdu trop de sang. Mario Perivoitos est mort à l'hôpital quelques heures plus tard. Son bull terrier sera abattu, a indiqué la police au Guardian.

J.P.