BFMTV

La SPA ouvre son premier refuge pour chevaux maltraités dans l'Orne

Des chevaux dans un champ, image d'illustration.

Des chevaux dans un champ, image d'illustration. - Ludovic Marin - AFP

La SPA a ouvert jeudi dans l'Orne son premier refuge pour équidés maltraités. Souffrant souvent de maigreur ou de pathologies lourdes, les animaux sont bichonnés par quinze salariés et une trentaine de bénévoles. Mais l'objectif final reste de leur trouver une famille d'adoption.

100 chevaux, 18 ânes, 4 mulets et 65 poneys: la Société protectrice des animaux (SPA) a ouvert jeudi son premier refuge pour équidés maltraités à Pervenchères dans l'Orne, renouant avec sa vocation historique qui était d'accueillir les chevaux de travail, a-t-elle annoncé.

"La SPA a été créée en 1845 pour venir en aide aux chevaux malmenés par les cochers parisiens", rappelle Natacha Harry, la présidente bénévole de la SPA pour qui "l'ouverture du Grand Refuge est une grande avancée pour la cause animale car il permet d'offrir une nouvelle vie à des équidés de plus en plus souvent victimes d'abandon et de manque de soins".

Pour accueillir ses pensionnaires, de longs mois de travaux et d'aménagements ont été nécessaires afin de doter le site de tous les aménagements. Toutes les prairies ont ainsi été clôturées et dotées d'un abri pour assurer la sécurité des animaux.

Premières portes ouvertes les 21 et 22 mai

Quinze salariés, accompagnés par une trentaine de bénévoles, s'occupent quotidiennement des pensionnaires, "les meilleurs soins leur sont prodigués et ils bénéficient d'une attention permanente pour leur permettre de surmonter leurs traumatismes".

"Les chevaux que nous avons récupérés souffrent de maigreur, parfois de pathologies lourdes, notamment aux pieds, dues à 90 % à la négligence de leur maître", selon la SPA.

L'objectif final consiste, comme dans l'ensemble des 62 refuges et Maisons SPA, à leur trouver une famille responsable, pour une adoption pérenne. Plus de 130 équidés sont déjà prêts à l'adoption. Les premières journées portes ouvertes auront lieu les 21 et 22 mai.

Par ailleurs, une ferme pédagogique a été mise en place. Elle abrite des animaux de ferme pris en charge par la SPA et d'apprendre de manière ludique leurs besoins, leurs attentes et les soins à leur apporter.

V.R. avec AFP