BFMTV

Des corbeaux capables de reproduire un objet de mémoire

Un des corbeaux étudié par l'université d'Auckland découpe un grand papier en petits morceaux afin d'obtenir une récompense.

Un des corbeaux étudié par l'université d'Auckland découpe un grand papier en petits morceaux afin d'obtenir une récompense. - Capture Youtube University of Auckland

Déjà connu pour son aptitude à créer des "outils" pour se nourrir, le corbeau calédonien semble en plus capable d'utiliser sa mémoire pour fabriquer un objet adéquat.

Le corbeau calédonien, l'un des rares animaux au monde à savoir fabriquer des outils, est même capable de reproduire des objets de mémoire, pour peu qu'ils lui soient utiles pour dénicher à manger, selon une étude publiée jeudi dans la revue Scientific Reports

On savait déjà l'oiseau noir capable d'utiliser des brindilles pour curer les trous des arbres à la recherche de vers ou de découper des petits crochets dans des feuilles pour attraper de la nourriture.

Une nouvelle prouesse s'ajoute à son palmarès: il est également capable d'utiliser un faux distributeur automatique de nourriture en fabriquant, de mémoire, les "pièces" qui débloqueront la machine.

Sarah Jelbert de l'université britannique de Cambridge et ses collègues ont formé huit corbeaux de Nouvelle-Calédonie à déposer des petits et des grands morceaux de papier - un matériau qu'ils n'avaient jamais utilisé, précise le New York Times - dans un distributeur automatique. Suivant la taille du morceau, la machine délivrait ou non de la nourriture.

La possibilité d'une représentation mentale de l'objet 

Une fois les corbeaux bien entraînés, les chercheurs leur ont donné un unique gros morceau de papier. Selon l'étude, "les auteurs ont découvert que les corbeaux déchiraient la carte pour former des objets de taille similaire aux morceaux de papier avec lesquels ils avaient reçu une récompense". 

"Le comportement des corbeaux montre qu'ils peuvent fabriquer un outil en utilisant uniquement une représentation mentale de sa conception", explique à l'AFP Alex Taylor, de l'université néo-zélandaise d'Auckland, coauteur de l'étude.

Cette capacité de mémoire pourrait leur permettre d'améliorer leurs propres outils au fil du temps en recréant et en modifiant les outils faits par d'autres corbeaux.

L.A., avec AFP