BFMTV

Une Française porte plainte pour viol en marge des fêtes de Pampelune

Une Française de 22 ans a porté plainte pour viol alors qu'elle participait aux traditionnelles fêtes de San Fermin à Pampelune, en Espagne.

Une Française de 22 ans a porté plainte pour viol alors qu'elle participait aux traditionnelles fêtes de San Fermin à Pampelune, en Espagne. - Ander Gillenea - AFP

Une jeune Française a porté plainte pour viol samedi, alors qu’elle participait aux traditionnelles fêtes de San Fermin à Pampelune, dans le nord de l’Espagne. Depuis le début des festivités, les plaintes pour viol ou agression sexuelle se sont multipliées.

Rendez-vous estival traditionnel du nord de l’Espagne, les fêtes de San Fermin ont débuté le 6 juillet dernier à Pampelune. Une semaine après le lancement des festivités, et alors que la mairie a mis l’accent cette année sur sa volonté de promouvoir "des fêtes sûres pour les femmes", les plaintes pour viol ou agression sexuelle se sont multipliées en quelques jours.

La dernière en date est celle d'une Française de 22 ans, qui a porté plainte pour viol samedi, a annoncé un porte-parole de la police. Les faits se seraient produits dans la soirée de samedi en centre-ville, près de la Plaza Del Castillo, entre 21 heures et 23 heures, comme le précise le quotidien espagnol El Pais.

Un guide pour prévenir les agressions

Après son agression, la jeune femme aurait été accompagnée jusqu’à un stand d’informations sur les agressions sexistes mis en place cette année. Elle aurait ensuite donné une description de son agresseur, toujours recherché par la police.

Pour l’édition 2016 de ces fêtes célèbres, la mairie de Pampelune a en effet mis en place un dispositif et un guide afin de prévenir les agressions à caractère sexiste envers les femmes qui participent aux festivités. "Pendant les fêtes aussi, un ‘non’ veut dire ‘non’", peut-on lire notamment dans le guide, qui explique en particulier comment reconnaître une agression, tout en donnant des conseils aux témoins et aux victimes de ce type d’attaques.

Le porte-parole de la police a précisé qu’une enquête était en cours, incluant une recherche de témoins et le visionnage d’enregistrements vidéos. A l’ambassade de France en Espagne, on indique que la victime bénéficie d’une assistance consulaire et que l’affaire est suivie de très près.

Cinq hommes écroués pour un viol collectif

Cette plainte pour viol vient s’ajouter à plusieurs autres et à des interpellations – huit, selon le journal El Mundo - survenues au cours des jours précédents. Samedi, cinq hommes de 25 à 28 ans ont notamment été écroués pour le viol collectif d’une Madrilène de 19 ans. Un viol qu’ils ont filmé, l’enregistrement ayant permis de déclencher des poursuites à leur encontre.

Durant le week-end, la police municipale a annoncé dans un communiqué plusieurs autres interpellations. Quatre personnes ont été arrêtées pour quatre cas distincts d’attouchements envers plusieurs femmes. Une agente de la police municipale figure parmi les victimes, ainsi qu’une jeune femme agressée dans le centre-ville également. Un homme accompagnant une des victimes a aussi été agressé en tentant de s’interposer.

1 à 3 millions de visiteurs

Le maire de Pampelune, Joseba Asiron, a dit lundi sa "rage" face à ces événements, lors d’une interview à la radio. L’édile a aussi salué le courage des femmes qui dénoncent ces faits, soulignant l'importance de ces dénonciations.

Avec 1 à 3 millions de visiteurs, les fêtes de San Fermin sont considérées comme la troisième fête populaire du monde en nombre de participants, après le carnaval de Rio et la fête de la bière à Munich.

Charlie Vandekerkhove avec AFP