BFMTV

Rétention de mineurs sans-papiers: une "sombre année", déplorent les associations

BFMTV

L'année 2015 a été marquée par le placement en rétention de 105 mineurs sans-papiers avec leurs familles, estiment les cinq associations intervenant dans les centres de rétention administrative (CRA), qui dénoncent mardi une "sombre année".

Ce nombre a "plus que doublé par rapport à 2014", quand 45 mineurs avec leurs familles en situation irrégulière avaient été placés en rétention administrative, selon le décompte fait par la Cimade, Forum réfugiés-Cosi, l'Assfam, France Terre d'asile et l'Ordre de Malte France dans un communiqué commun. Le ministère de l'Intérieur, qui doit publier prochainement ses statistiques sur l'immigration en 2015, n'a pas commenté ce chiffrage.

La rétention administrative permet de retenir un étranger faisant l'objet d'une décision d'éloignement, dans l'attente de son renvoi forcé. Les associations rappellent aussi que le candidat François Hollande s'était engagé, pendant la campagne pour la présidentielle de 2012, à mettre fin "à la rétention des enfants et donc des familles avec enfants".

la rédaction avec AFP