BFMTV

"Paris, on t’aime aussi": des Parisiens répliquent à la vidéo promotionnelle de la ville de Paris

Extrait de la vidéo "Paris, on t'aime aussi".

Extrait de la vidéo "Paris, on t'aime aussi". - Capture "Paris, on t'aime aussi" - Youtube

Quelques semaines après la diffusion par la Mairie de Paris d'une vidéo visant à redorer l'image de la ville et relancer le tourisme, deux Parisiens ont publié à leur tour vendredi un clip en hommage à leur ville. Une vidéo qui revendique la diversité de la capitale, loin des clichés.

Leur vidéo est un "droit de réponse" à celle de la Mairie de Paris diffusée fin septembre. "Tristes" et ne se reconnaissant pas dans la vision très clichée du clip promotionnel de la municipalité intitulé "Paris, Je t'aime", deux Parisiens ont décidé de montrer leur vision de la capitale. 

Dans la présentation de leur vidéo sur Youtube, Maxime Baudin et Léo Bigiaoui, les réalisateurs du clip, s'adressent directement à la maire de Paris, Anne Hidalgo: 

"En 2mn30, vous donnez à voir une image de la ville dans laquelle peu de Parisiens peuvent s'identifier. Et qu'en est-il pour les touristes? Les lieux et monuments que l'on aperçoit sont connus de tous, aux quatre coins du globe. A quoi bon les montrer à des dizaines de reprises? Cette vision si étriquée de Paris, nous a déçus, Anne", écrivent-il. 

"Paris, ce n'est pas seulement la Tour Eiffel"

Pour montrer le Paris qu'ils aiment, ils expliquent avoir "parcouru Paris de long en large, à vélo, à pied et en métro". La vidéo, garantie sans plan d'amoureux sur la Tour Eiffel, montre au contraire Paris et ses quartiers, ses habitants "croisés dans la rue". "Paris, ce n'est pas seulement la Tour Eiffel, Notre-Dame et le Trocadéro. C'est aussi Barbès, La Chapelle et le métro", poursuivent les réalisateurs de la vidéo.

Parisiens attablés aux terrasses, pêcheurs des bords de Seine, petits commerçants, manifestants contre la guerre en Syrie, la vidéo est en effet loin des défilés de mode et grands restaurants montrés dans celle de la mairie de Paris. Bonne joueuse, Anne Hidalgo a toutefois félicité sur Twitter les auteurs de cette vidéo alternative. "Paris a 1.000 facettes et on les aime toutes!", a-t-elle écrit.

C. B