BFMTV

Paris: des coups de pouce bientôt accordés aux commerçants touchés par les manifestations

INFO BFM PARIS - La maire de Paris Anne Hidalgo a annoncé que les commerçants touchés par les manifestations des dernières semaines se verront accorder des aides à hauteur d'un million d'euros, notamment sous la forme d'exonération de droits de terrasses. De son côté, la Sacem va leur offrir un mois de redevance permettant de diffuser de la musique dans leurs établissements.

Perte de chiffre d’affaires, dégradations… Les commerçants parisiens ont été lourdement impactés par les manifestations des gilets jaunes ces cinq derniers samedis. En conséquence, plusieurs élus de la capitale réclamaient dès la semaine dernière un geste financier pour leur venir en aide. Et la mairie de Paris semble avoir entendu leur appel.

Ce lundi, la maire de la capitale, Anne Hidalgo, a annoncé que les commerçants touchés se verront accorder des aides à hauteur d'un million d'euros qui prendront notamment la forme d’une exonération de droits de terrasses, redevance payée par tous les professionnels occupant le domaine public (trottoirs, places…).

"Nous avons décidé d’exonérer les commerçants qui ont été impactés. Je pense notamment aux terrasses qui n’ont pas pu être ouvertes, soit parce qu’elles étaient dans le périmètre ou à proximité des affrontements, soit parce qu'elles ont perdu leur commerce et ont été vandalisées", a souligné l’édile.

Si les commerçants devraient accueillir ces annonces avec satisfaction, reste à en connaître les modalités. En effet, Anne Hidalgo n’a précisé ni les conditions dans lesquels cette exonération sera appliquée, ni la date de son entrée en vigueur.

De son côté, le conseil régional d'Ile-de-France a voté ce lundi l'octroi d'un million d'euros pour les commerçants et artisans ayant subi des dégradations. C'est autant que le plan d'aide de la Ville de Paris. 

La Sacem fait un geste pour les commerçants

Enfin, la Sacem (Société des Auteurs, Compositeurs et Éditeurs de Musique) a décidé d’offrir aux professionnels ayant subi des dégâts ou une importante perte de chiffre d’affaires un mois de redevance, soit l’équivalent de 200 euros. Cette redevance autorise les commerçants à diffuser de la musique pour agrémenter l'ambiance de leurs établissements. 

La remise prendra la forme d’un avoir sur les redevances à venir et pourrait être plus importante pour les établissements en grande difficulté.

William Helle avec Paul Louis