BFMTV

Notre-Dame: de "très bonnes nouvelles" de l'orgue

Photo de la partie non-endommagée de l'orgue de Notre-Dame-de Paris, le 16 avril 2019.

Photo de la partie non-endommagée de l'orgue de Notre-Dame-de Paris, le 16 avril 2019. - Amaury Blin - AFP

Avant un diagnostic plus approfondi, le facteur d'orgues chargé de remettre en état le grand orgue de Notre-Dame se dit "très optimiste".

Le grand orgue du XVe siècle de Notre-Dame de Paris avait souffert, pendant l'incendie qui a ravagé une partie de l'édifice. Épagrné par les flammes, il avait été recouvert de gravats, de poussière et d'eau. Confié à un facteur d'orgues de Saint-Didier (Vaucluse), celui-ci a assuré mardi qu'il n'avait constaté "aucun dégât".

"Après deux heures d'examen de la partie instrumentale je n'ai constaté aucun dégâts qui aurait pu être causé par l'incendie", déclare Pascal Quoirin sur Facebook. "Simplement de la poussière, une poussière propre brun clair un peu comme du sable, poussière sèche non collante."

D'après France Bleu Vaucluse, ce spécialiste avait déjà restauré l'orgue de Notre-Dame il y a quelques années. S'il affirme que la tuyauterie et les composants électroniques de l'instrument sont en bon état, d'autres expertises sont encore à venir, notamment concernant sa remise en place.

"Dans une quinzaine de jours nous pourrons remettre l'orgue en fonction pour pouvoir faire un diagnostic plus approfondi, notamment sur l'état des sommiers, mais franchement je suis très optimiste", déclare-t-il.
Salomé Vincendon