BFMTV

Le PSG recrute... pour 436 euros par mois

-

- - -

Les collectifs Génération précaire et Sauvons les riches ont dénoncé ce mercredi la « radinerie » du PSG, après la parution d'une annonce pour un stage au sein du club rémunéré 436 euros par mois, le minimum légal. Zlatan Ibrahimovic, le joueur le mieux payé du club, gagne un million par mois.

Le mercato d’hiver n’est pas encore ouvert, mais le PSG recrute déjà un nouveau salarié. Et pour attirer les meilleurs, le club, propriété des Qataris, n’hésite pas à ouvrir son portefeuille. Le salaire de cette prochaine recrue : 436,05 euros par mois. Oui, 436,05 euros par mois !
Ce salaire ne sera pas versé à un joueur ni à un salarié classique, évidemment, mais à un stagiaire du service de communication de niveau Bac+2 au moins, que le club recrute via une petite annonce passée sur son site internet et sur celui du magazine L’Etudiant. Ce salaire de 436 euros par mois correspond au minimum légal, et en ce sens le PSG respecte la loi. Mais qu’un club capable de verser près d'un million d’euros mensuel pour son attaquant Zlatan Ibrahimovic se contente du minimum pour un stagiaire de niveau Bac +2 et plus, voilà qui peut prêter à rire (jaune).

Un match entre le PSG stagiaires et l'Olympique des stagiaires marseillais

Une offre immédiatement dénoncée par les collectifs Génération précaire, qui lutte pour les droits des stagiaires, et Sauvons les riches, qui dénonce les excès en matière de rémunération. Tous deux ont brocardé la « radinerie » du PSG et ont organisé mercredi un match de foot devant la boutique du PSG, sur les Champs-Elysées à Paris. Des militants et sympathisants, portant des masques blancs pour certains, déguisés en Qataris pour d'autres, ont formé deux équipes, l'Olympique des stagiaires marseillais et le Paris Saint-Germain stagiaires. Certains portaient des pancartes « Stagiaire PSG: payé 436,05€/mois, Ibrahimovic gagne 2 675 X plus que moi ».
« Le PSG remplace des salariés par de la main d'œuvre pas chère », a déclaré Julien Bayou, co-fondateur des deux collectifs, ajoutant : « Nous sommes contre les emplois déguisés ».
Le club a indiqué qu'il ne ferait « aucun commentaire ». Reste qu’à peine mise en ligne, l’offre de stage pour 6 mois a déjà trouvé preneur.

Philippe Gril avec AFP