BFMTV

L'aéroport de Paris-Orly devrait rester fermé jusqu'à l'automne

-

- - Wikimedia commons

Fermé depuis le 31 dernier en raison de l'épidémie de Covid-19, l'aéroport d'Orly ne devrait pas rouvrir cet été. L'aéroport de Roissy-CDG, réduit à deux ou trois terminaux, devrait absorber la totalité du trafic estival.

Les voyageurs ne sont pas prêts à reprendre l'avion à l'aéroport d'Orly. Fermée depuis le 31 mars en raison de l'épidémie de coronavirus, la deuxième plus grande plate-forme aéroportuaire de France, avec 80.000 voyageurs quotidiens, ne pourrait rouvrir qu'à l'automne, selon une information du journal Les Échos.

Pour cause, malgré les mesures de déconfinement initiées dans plusieurs pays, le trafic aérien reste très déprimé et la reprise du trafic s'annonce beaucoup plus lente que prévu. Les frontières de l'Union Européenne pourraient en effet rester fermées durant tout l'été.

"Nous devons attendre la réouverture des frontières avant de pouvoir remonter en puissance", expliquent les Aéroports de Paris au journal économique.

Pour rappel, actuellement, seule la compagnie Air France opère encore des vols vers Marseille, Nice et Toulouse au départ de Roissy, ainsi que des vols cargo et de rapatriement. Quasiment toutes les autres compagnies sont à l'arrêt. 

Le trafic aérien concentré à Roissy

L'aéroport de Roissy-CDG, dont trois terminaux sont toujours ouverts, pourrait ainsi absorber la totalité du trafic estival. 

Selon Les Echos, ADP envisage même de fermer l'un des trois terminaux afin de faciliter les contrôles sanitaires.

Cyrielle Cabot