BFMTV

Jean Castex s'adresse au monde de la culture après la décision du Conseil d'État

Le Premier ministre Jean Castex, le 12 novembre 2020 à Paris

Le Premier ministre Jean Castex, le 12 novembre 2020 à Paris - Ludovic MARIN © 2019 AFP

Le Premier ministre estime "difficile" la possibilité de donner de la visibilité sur la réouverture des cinémas et théâtres.

Quelques heures après que le Conseil d'État a validé la fermeture des cinémas et théâtres en raison de la situation sanitaire actuelle, le Premier ministre Jean Castex a tenu à s'adresser aux acteurs du monde de la culture.

Dans un premier temps, l'homme fort de Matignon a tenu à rappeler les raisons de ces fermetures, soulignant que "face à la dangerosité du virus, il s'est agi de limiter les interactions humaines et les flux de populations, seul moyen de lutter efficacement contre sa propagation."

"Partout, pour sauver des vies, nous avons dû renoncer à certaines de nos libertés, réduire l'activité économique, sacrifier des pans entiers de notre art de vivre", a-t-il signalé dans une lettre publiée sur son compte Twitter.

7,1 milliards débloqués

Dans la suite de son courrier, le Premier ministre a également rappelé que le gouvernement français a tenu à se tenir au plus proches des acteurs de la culture, soulignant que "près de 7,1 milliards d'euros d'aides ont été accordés par l'État au secteur de la culture depuis mars 2020, ce qui constitue un engagement unique au monde."

Puis, Jean Castex a expliqué les raisons pour lesquelles les commerces dits non-nécessaires ont pour certains été rouverts ces dernières semaines.

"Il apparaît en effet, au regard des études scientifiques disponibles, que malgré le port du masque, plus la durée de présence dans un lieu clos est importante, plus le risque de contamination y est élevé, à fortiori si la ventilation des locaux ne répond pas aux normes les plus récentes", ajoute-t-il.

"Élaborer des scénarios"

En guise de conclusion, le Premier ministre assure ne pas pouvoir donner de dates précises pour le futur à plus ou moins long terme de la culture.

"Alors que vous nous demandez de la visibilité sur les prochaines échéances, voire une date de réouverture ferme et définitive, il sera dans les prochaines semaines difficile de vous donner satisfaction sur ce point."

"Dans l'intervalle, et ainsi que certains de vous l'ont proposé, il nous semble possible d'élaborer des scénarios permettant de définir, pour les prochains mois, les modalités d'ouverture graduée de vos structures, en fonction de l'évolution de la situation sanitaire", a conclu le chef du gouvernement.
https://twitter.com/Hugo_Septier Hugo Septier Journaliste BFMTV